Bulletin d'information en santé environnementale

  • Publication

Exploration d’une méthodologie d’identification de terrains avec un potentiel de colonisation par l’herbe à poux : une approche cartographique d’utilisation du sol

Ce rapport présente les résultats d’une étude portant sur l’exploration d’une approche cartographique de localisation des terrains présentant un fort potentiel de colonisation par l’herbe à poux (Ambrosia artemisiifolia) en milieu urbanisé. L’utilisation de cet outil permettrait d’optimiser l’efficacité des actions de contrôle pour éliminer l’herbe à poux grâce à l’identification des zones d’intervention prioritaires. Une fois ces secteurs identifiés, des mesures de contrôle spécifiques peuvent être appliquées afin de limiter l’expansion de la plante, l’émission de son pollen et, ainsi, réduire considérablement son impact sur les personnes allergiques. Le pollen de l’herbe à poux est la plus importante cause de rhinite allergique saisonnière et serait responsable d’environ 75 % des allergies aux pollens, affectant ainsi près d'un Québécois sur dix. Les coûts de santé attribuables à l’herbe à poux ont été évalués entre 156,5 et 240 millions de dollars.

Pour consulter le rapport : publications.msss.gouv.qc.ca/acrobat/f/documentation/2014/14-244-03W.pdf