COVID-19 : Désinfection des appareils de protection respiratoires N95 à usage unique

La présente publication utilise le terme « désinfection » des appareils de protection respiratoire (APR) N95 (appelés aussi masques N95) à usage unique pour désigner le procédé chimique ou physique inactivant les agents infectieux. Notons que les différentes publications et documents de référence sur le sujet consultés par le Centre d’expertise en retraitement des dispositifs médicaux (CERDM) utilisent les termes « décontamination », « désinfection » ou un mélange des deux. Le CERDM a retenu le terme « désinfection » afin de se conformer à la nomenclature généralement reconnue en retraitement au Canada (CSA Z314.18). Selon cette nomenclature, le terme « décontamination » est plus général et inclut l’étape de nettoyage préalable et celle de l’inactivation des agents infectieux. Or, dans le cadre du retraitement des APR N95, seule une étape visant à inhiber divers micro-organismes pathogènes est effectuée; il apparait donc plus exact d’utiliser le terme “désinfection”.

Contexte

Le CERDM a évalué les options disponibles de désinfection des APR N95 à usage unique dans le contexte d’une pénurie possible de protection respiratoire au sein des établissements de soins de santé suite à la pandémie de la COVID-19 (INSPQ, 2020a). Il s’agit d’une solution de dernier recours à appliquer lors d’une pénurie appréhendée1 afin de pouvoir les distribuer aux travailleurs uniquement lors d’une pénurie réelle2 et lorsque toutes les autres stratégies pour contrer la pénurie d’APR N95 ne suffisent plus. En effet, cette solution n’est pas en accord avec les orientations ministérielles en termes de retraitement du matériel médical à usage unique (MMUU). Cette démarche s’inscrit dans la volonté d’identifier des stratégies alternatives et supplémentaires aux mesures déjà disponibles afin d’apporter la meilleure protection possible aux travailleurs en cas de pénurie.

Objectif

Ce document s’adresse aux décideurs, aux gestionnaires et aux répondants cliniques en retraitement des dispositifs médicaux (RDM). Il présente les technologies approuvées par Santé Canada dans le contexte de la COVID-19, ainsi qu’une option prometteuse - bien que non encore autorisée - pour désinfecter les APR N95. 


1 Stratégies à appliquer en cas d’une pénurie prévue, mais les fournitures sont disponibles (après vérification avec le service des approvisionnements et le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)).

2 Stratégies à appliquer en cas d’une pénurie connue (après vérification avec le service des approvisionnements et le MSSS).