COVID-19 : Processus de collecte, de désinfection et d’entreposage des appareils de protection respiratoire N95 à usage unique

Le CERDM a évalué les options disponibles de désinfection des APR N95 à usage unique dans le contexte d’une pénurie possible de protection respiratoire au sein des établissements de soins de santé suite à la pandémie de la COVID-19 (INSPQ, 2020a). Il s’agit d’une solution de dernier recours à appliquer lors d’une pénurie appréhendée afin de pouvoir les distribuer aux travailleurs uniquement lors d’une pénurie réelle et lorsque toutes les autres stratégies pour contrer la pénurie d’APR N95 ne suffisent plus. Cette démarche s’inscrit dans la volonté d’identifier des stratégies alternatives qui apporteraient la meilleure protection possible aux travailleurs en cas de pénurie. Des mesures de contrôle alternatives à celles habituellement acceptées pourraient être mises en place seules ou combinées (CDC, 2020).

Actuellement, Santé Canada a autorisé pour la désinfection des APR N95, en vertu de l’arrêté d’urgence pour la COVID-19 (Santé Canada, 2020), les technologies des fabricants suivants (INSPQ, 2020b) :

  • Les stérilisateurs à basse température : Sterrad de la compagnie ASP (2020), Sterizone/VP4 de la compagnie Stryker (2020) et V-Pro de la compagnie Steris (2020a).
  • Les stérilisateurs à haute température (stérilisateurs à vapeur) : Amsco 400 et Century medium de la compagnie Steris (2020b).
  • Les vaporisateurs de peroxyde d’hydrogène (appareils de désinfection de local) : Bioquell (2020).
  • L’appareil de désinfection combinant plusieurs technologies (UVC, peroxyde d’hydrogène vaporisé et ozone) : Clean Flow Mini pour soins de santé de la compagnie Clean Works Medical (Clean Works, 2020).