Cas incidents des maladies à déclaration obligatoire reliées à une exposition professionnelle à l’amiante dans le Système MADO-Chimique, Québec, 2006 – 2015

L’analyse des 2 234 cas incidents de maladies à déclaration obligatoire (MADO) reliées à une exposition professionnelle à l’amiante enregistrés dans le système MADO-Chimique entre 2006 et 2015 montre que :

  • 98 % des cas sont des hommes.
  • Chez les femmes, les mésothéliomes sont les maladies reliées à l’exposition à l’amiante les plus fréquentes, alors que chez les hommes ce sont les amiantoses qui prédominent.
  • Près de 60 % des cas d’amiantose, près de 50 % des cas de mésothéliome et 70 % des cas de cancer du poumon ont été exposés à l’amiante dans les secteurs d’activité économique suivants : « Bâtiments et travaux publics », « Mines, carrières et puits de pétrole » et « Fabrication d’équipement de transport ».
  • Environ 70 % des personnes atteintes d’amiantose ou de mésothéliome ont exercé les professions de travailleurs du bâtiment et de travailleurs de certains secteurs industriels.
  • Plus de trois quarts des cas de cancer du poumon reliés à l’amiante sont des travailleurs du bâtiment, des mineurs, carriers, foreurs de puits et travailleurs assimilés, ainsi que les travailleurs de certains secteurs industriels.
Cas incidents des maladies à déclaration obligatoire reliées à une exposition professionnelle à l’amiante dans le Système MADO-Chimique, Québec, 2006 – 2015

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-81005-6

Notice Santécom: