Rapport de recherche, d’étude ou d’analyse

  • 4 juillet 2018

    Cette étude dresse le portrait des services gouvernementaux de réponse aux demandes d’information des citoyens sur les problèmes environnementaux touchant la santé ainsi que les principaux sujets faisant l’objet de ces demandes. Les résultats indiquent que :

    • La population dispose de plusieurs instances vers lesquelles elle peut rechercher de l’information reliée à la santé environnementale. Les équipes de santé environnementale des directions de santé publique (DSP) répondent aux demandes de leur territoire, ce domaine de santé publique n’étant pas pris en charge à l’échelle locale. Quant à Info-Santé, il dispose de protocoles visant à traiter les demandes en lien avec plusieurs problématiques de santé environnementale courantes. Des services plus généraux, tels que ceux...
  • 20 juin 2018

    Since 2002, the number of road traffic deaths in Québec has been falling steadily, even though the number of motor vehicles on the road – automobiles, in particular – has increased considerably. Nevertheless, the use of alcohol, drugs and medications is frequently cited as a cause of road traffic accidents by public authorities, since these psychoactive substances have the potential to impair driving.

    The aim of this study is to present a profile of the psychoactive substances (i.e. alcohol, drugs and medications) examined and detected among motor vehicle and motorcycle drivers aged 16 years and over who were killed in road traffic accidents in Québec from 2002 to 2013.

    The main findings are as follows:

    • The presence of psychoactive substances in the...
  • 18 juin 2018

    L’exposition des populations aux substances chimiques présentes dans l’environnement et leurs effets sur la santé préoccupent les acteurs de santé publique partout. Dans un contexte de ressources humaines et financières limitées, il est nécessaire d’identifier les contaminants qui devraient faire l’objet d’une attention particulière au Québec.

    L’identification de contaminants d’intérêt prioritaire en santé environnementale, telle que proposée ici, se fonde sur l’interprétation de données de biosurveillance. La biosurveillance, par la mesure de composés chimiques dans le sang ou l’urine, renseigne sur l’exposition de la population aux contaminants présents dans l’environnement. Grâce à la participation du Québec à l’Enquête canadienne des mesures sur la santé, il a été possible...

  • 18 juin 2018

    La réduction de la consommation de boissons sucrées représente un objectif prioritaire pour un nombre croissant d’instances de santé publique à travers le monde pour lutter contre les maladies chroniques et l’excès de poids. Pour y parvenir, le World Cancer Research Fund recommande la mise en place d’un ensemble de politiques publiques qui incluent notamment la taxation des boissons sucrées. Certains pays comme la France et le Mexique ont déjà implanté une telle taxe.

    Ce rapport vise à analyser la taxation des boissons sucrées comme politique publique dans l’optique d’informer les décideurs et de soutenir les actions de santé publique visant l’amélioration de la qualité de l’alimentation des Québécois.

    • Les boissons sucrées sont généralement définies...
  • 23 mai 2018

    Cette analyse vise à soutenir les décisions ministérielles quant à la pertinence et la faisabilité d’implanter des cibles de composition nutritionnelle pour certaines catégories d’aliments. Plus précisément, les informations issues de ce rapport pourront guider le choix d’éventuelles catégories d’aliments ciblées ainsi que le choix des paramètres de celles-ci. Ce projet est réalisé dans le cadre de la mesure 3.2 de la Politique gouvernementale de prévention en santé de 2016 visant à Améliorer la qualité nutritive des aliments au Québec.

    Dans un premier temps, le développement d’une méthode novatrice à partir d’achats alimentaires a permis d’identifier les aliments qui contribuent significativement à l’apport en sodium dans l’alimentation actuelle des Québécois...

  • 2 mai 2018

    La biosurveillance permet de surveiller la présence de substances chimiques dans l’organisme. Elle repose sur la mesure de biomarqueurs, soit des contaminants environnementaux ou leurs métabolites, dans les matrices biologiques humaines comme le sang et l’urine. L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) s’est vu confier par le MSSS (ministère de la Santé et des Services sociaux) le mandat d’obtenir et d’analyser les données québécoises tirées de l’Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS) afin de dresser un portrait de l’imprégnation de la population québécoise aux contaminants chimiques. Les mesures détaillées dans le présent document pourraient être suggérées comme valeurs de comparaison de référence quant à l’imprégnation de la population québécoise...

  • 30 avril 2018

    Bien que le Québec soit généralement considéré comme un territoire sécuritaire, le portrait de la violence y est préoccupant, et ce, à tous les stades de la vie. En effet, les différentes données disponibles, notamment celles des directions de la protection de la jeunesse, du ministère de la Sécurité publique, du Bureau du coroner du Québec ou celles provenant d’enquêtes populationnelles menées à l’échelle du territoire, nous rappellent que le Québec connaît son lot de cas d’enfants maltraités, de femmes victimes de violence conjugale ou de personnes agressées sexuellement, pour ne citer que ceux-là. Ces problèmes de violence sont préoccupants en raison de leur fréquence et des souffrances humaines qu’ils provoquent tout au long de la vie des victimes (blessures physiques,...

  • 3 avril 2018

    L’analyse des 2 234 cas incidents de maladies à déclaration obligatoire (MADO) reliées à une exposition professionnelle à l’amiante enregistrés dans le système MADO-Chimique entre 2006 et 2015 montre que :

    • 98 % des cas sont des hommes.
    • Chez les femmes, les mésothéliomes sont les maladies reliées à l’exposition à l’amiante les plus fréquentes, alors que chez les hommes ce sont les amiantoses qui prédominent.
    • Près de 60 % des cas d’amiantose, près de 50 % des cas de mésothéliome et 70 % des cas de cancer du poumon ont été exposés à l’amiante dans les secteurs d’activité économique suivants : « Bâtiments et travaux publics », « Mines, carrières et puits de pétrole » et « Fabrication d’équipement de transport ».
    • Environ 70 % des personnes...
  • 14 mars 2018

    Au Québec, les chutes constituent la principale cause de blessures chez les aînés1 Elles peuvent avoir de lourdes conséquences sur leur qualité de vie et imposer un fardeau important sur le système de soins de santé. Chez les aînés, les facteurs de risque de chute sont nombreux. Pourtant, à notre connaissance, aucune étude n’a récemment examiné les facteurs de risque associés aux chutes chez les aînés québécois vivant à domicile.

    Cette étude a pour objectif d’identifier des facteurs de risque et de protection pouvant être associés aux chutes chez les aînés québécois vivant à domicile et de vérifier les liens entre la survenue des chutes, les problèmes de santé chroniques et le cumul de facteurs de vulnérabilité. Elle se base sur les données de l’enquête...

  • 6 mars 2018

    En mai 2014, les jeunes de 2 mois à 20 ans de la région du Saguenay−Lac-Saint-Jean ont été vaccinés avec le nouveau vaccin à 4 composantes contre le méningocoque de groupe B (4CMenB) commercialisé sous le nom de Bexsero. En raison de l’expérience clinique limitée avec ce vaccin, une surveillance active concernant la sécurité de ce vaccin a été réalisée.

    Trois cas de syndrome néphrotique (SN) ont été rapportés pour la période de six mois suivant la deuxième dose de vaccin parmi les ~10 000 participants à la surveillance active. Ceci correspondait à une incidence de 60 par 100 000 personnes-années (p.-a), ce qui est élevé par rapport à l’incidence attendue de 1 à 4 par 100 000 p.-a.

    Le SN est un problème rénal qui cause une perte de protéines dans les urines, une baisse...

Pages

S'abonner à Rapport de recherche, d’étude ou d’analyse