Rapport de recherche, d’étude ou d’analyse

Écrit présentant les résultats d’une recherche réalisée par un ou des experts de l’INSPQ sur une question d’intérêt pour la santé publique. Le document peut rapporter des résultats préliminaires ou définitifs et contenir ou non des propositions pour agir sur les questions examinées.

  • 5 octobre 2021

    Cette étude vise à identifier, chez les hommes et chez les femmes, les groupes les plus à risque de troubles musculo-squelettiques d’origine non traumatique selon l’industrie et le type de profession et à caractériser leur ampleur. L’analyse repose sur les données d’indemnisation des lésions professionnelles de 2010 à 2012 de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

  • 8 septembre 2021

    L’insécurité alimentaire correspond à un accès inadéquat ou incertain aux aliments principalement en raison d’un manque de ressources financières. L’insécurité alimentaire est généralement de nature transitoire ou épisodique, mais elle peut être vécue de manière chronique ou régulière (ex. : chaque fin de mois) par certains ménages. L’insécurité alimentaire est reconnue comme un problème de santé publique et constitue une barrière importante à une alimentation équilibrée.

  • 27 août 2021

    Ce document examine, dans une perspective de santé publique, le régime qui encadre la production, la distribution, l’usage et la possession du cannabis à des fins non médicales au Québec. L’analyse décrit les principales caractéristiques de ce régime et examine les principaux enjeux de santé publique qu’il soulève. L’analyse dégage ainsi des éléments susceptibles d’éclairer les exercices de révision des lois prévus dès 2021.

  • 23 août 2021

    In this fact sheet, we look at how wellbeing has developed as a policy focus for governments and how it might be related to public health concerns such as the social determinants of physical and mental health and health inequalities. We consider whether wellbeing approaches to central government policies may advance the goals of healthy public policy. As part of the National Collaborating Centre on Healthy Public Policy (NCCHPP)’s project on wellbeing policy approaches and wellbeing budgeting, we outline here what wellbeing budgeting is and its promise in the wake of the COVID-19 pandemic in Canada.

  • 5 août 2021

    À l’hiver 2021, alors que la pandémie de la COVID-19 durait depuis des mois, de nouvelles vagues de contaminations ont surgi et les mesures sanitaires ont été ajustées régulièrement. Ainsi, plusieurs mesures de confinement qui devaient être temporaires ont perduré et avec le prolongement de la crise, une certaine fatigue s’est installée dans la population.

  • 5 août 2021

    Le présent feuillet a pour objectif de voir si des tendances se dégagent pour les données de sondage (méthodologie présentée à la page 10) collectées du 9 au 21 octobre 2020 quant aux habitudes de fréquentation des espaces publics extérieurs en période de COVID-19 et de savoir si les mesures ajoutées dans l’espace public pour favoriser le maintien des consignes sanitaires contribuent à favoriser leur fréquentation. Le feuillet présente ultimement quelques stratégies, identifiées dans la littérature pour soutenir l’utilisation des parcs, des espaces verts et des infrastructures de transport actif en période de pandémie. Celles-ci seront utiles aux décideurs tant du milieu de la santé et des services sociaux que du milieu municipal. La méthodologie est disponible à la fin du document....

  • 23 juillet 2021

    Depuis mars 2020, la pandémie de la COVID-19 a entraîné des changements considérables dans la vie quotidienne des individus et des communautés. Devant beaucoup d’incertitudes, les informations à propos de cette maladie se sont multipliées à une vitesse fulgurante. Cette surabondance d’information de véracité variable a été nommée « infodémie » par l’Organisation mondiale de la santé. Au Québec, depuis le début de la crise sanitaire, plus de 85 % de l’actualité a été influencée, directement ou indirectement, par la COVID-19. Afin de mieux comprendre les impacts de la pandémie sur les différentes sphères de vie des Québécois, des groupes de discussion ont été menés à l’hiver 2021. Ce feuillet présente une synthèse des échanges portant sur les pratiques informationnelles en lien avec la...

  • 23 juillet 2021

    Depuis mars 2020, la pandémie de la COVID-19 a entraîné des changements considérables dans la vie quotidienne des individus et des communautés. Plusieurs mesures de confinement (fermeture des écoles et de certains milieux de travail, réduction des contacts sociaux, etc.) ont été mises en place afin de limiter la propagation du virus. Les perceptions et les réactions à ces mesures étaient variables d’un individu à l’autre. Au Canada et au Québec, des sondages populationnels ont été menés pour connaître la perception du public à propos de la COVID-19. Afin de mieux comprendre les impacts de la pandémie sur les différentes sphères de vie des Québécois, des groupes de discussion ont été menés à l’hiver 2021. Ce feuillet présente une synthèse des échanges de cinq ...

  • 23 juillet 2021

    Depuis mars 2020, la pandémie de la maladie à coronavirus (COVID-19) a entraîné des changements considérables dans la vie quotidienne des individus et des communautés. L’application des mesures sanitaires, telles que la fermeture des établissements scolaires et la réduction des contacts sociaux, a engendré des bouleversements tant en ce qui a trait aux relations interpersonnelles que dans les sphères liées au travail et aux études. À titre d’exemple, les jeunes adultes ont dû relever certains défis liés à l’école à distance, tout comme les parents qui ont accompagné leurs enfants durant plusieurs mois pour l’école à la maison. Dans certains secteurs d’activités tels que la restauration et le milieu culturel, les difficultés liées à l’emploi et l’économie sont nombreuses. Afin de mieux...

  • 6 juillet 2021

    Global warming could have particularly severe impacts on Canada. It is estimated that temperatures in Canada increased at roughly twice the global mean rate over the 1948–2016 period, with a mean annual increase of 1.7°C compared to a global increase of 0.8°C. Periods of extreme heat have become more frequent and more intense in most provinces. Without appropriate preventive actions, these changes could lead to an increase in mortality and morbidity rates, affecting, among others, urban populations and the elderly as well as disadvantaged individuals and those with cardiovascular or respiratory diseases. The relationship between mortality and heat waves or high ambient temperatures is well documented. In Quebec, higher rates of ambulance transport, emergency room admissions and deaths...

Pages

Souscrire à Rapport de recherche, d’étude ou d’analyse