Articles de juin 2018

Pierre-André Dubé, pharmacien-toxicologue à l'INSPQ, s'est récemment vu décerner le prix d'excellence 2018 dans la catégorie « pratique spécialisée » remis par l'Association des pharmaciens d'établissements de santé du Québec (APES). Le choix du récipiendaire de ce prix par l'APES s'appuie notamment sur le leadership, le rayonnement de sa pratique ainsi que sur la reconnaissance du candidat par ses pairs en tant qu'expert dans son domaine particulier.

Toutes nos félicitations!

Catégories: 

Afin d’aider les médecins, vétérinaires et autres professionnels de la santé dans la prise en charge des patients ayant été piqués par une tique, l’Institut national de santé publique du Québec rend disponible en ligne un Guide d’identification des tiques du Québec.

Le guide vise à renseigner les intervenants en santé sur les principales tiques retrouvées au Québec et à les outiller dans l’identification du spécimen collecté. Il répertorie les différentes espèces de tiques les plus communément retrouvées au Québec qui piquent l’homme et les animaux domestiques.

Est-ce une tique?

Grâce à des photos en très haute résolution, le guide permet de voir les caractéristiques morphologiques détaillées des différentes espèces de tiques et de distinguer la tique à pattes noires ou tique du cerf (Ixodes scapularis), la seule espèce de tique au Québec qui transmet la bactérie Borrelia burgdorferi, l’agent pathogène responsable de la maladie de Lyme. Les professionnels de la santé peuvent ainsi identifier si le spécimen rapporté par leurs patients est une tique, établir de quelle espèce il s’agit et être vigilants à de possibles symptômes associés.

L’identification par les professionnels de la santé peut se faire de façon simple, grâce à la prise de photo avec un appareil numérique ou un téléphone intelligent et l’observation des caractéristiques du spécimen avec la fonction d’agrandissement. Le guide présente de façon détaillée les étapes à suivre pour faire l’identification.

Depuis 2013, l’Institut coordonne un programme de surveillance intégrée de la maladie de Lyme, qui jumelle la surveillance des cas humains et des tiques. Cela permet d’identifier les lieux où les personnes sont plus susceptibles d’être en contact avec une tique infectée, d’évaluer la progression de l’établissement des tiques au Québec et de mieux cibler les régions où des mesures préventives doivent être appliquées.

Il est possible de consulter le guide ici : https://www.inspq.qc.ca/guide-d-identification-des-tiques-du-quebec

Pour en savoir davantage sur les mesures de prévention contre la maladie de Lyme : http://sante.gouv.qc.ca/problemes-de-sante/maladie-de-lyme/#protection-et-prevention

Catégories: