Nouvelles

En cette 5e vague de COVID-19 associée au variant Omicron plus transmissible, le port correct du masque médical ou alternativement de l’appareil de protection respiratoire N95 par les travailleurs demeure une mesure de protection importante et complémentaire à d’autres mesures telles que la vaccination, la réduction des contacts et la distanciation physique. 

> Lire la suite

Catégories: 

Dans la majorité des simulations produites, un ralentissement de la croissance des cas et des nouvelles hospitalisations dans les prochaines semaines se profilerait pour le Grand Montréal. Dans la moitié des simulations, les cas et les nouvelles hospitalisations pourraient avoir déjà atteint leur sommet ou l’atteindre d’ici quelques jours. Pour l’autre moitié des simulations, les cas et les nouvelles hospitalisations pourraient continuer d’augmenter encore quelques jours ou semaines.

> Lire la suite

Catégories: 

Le comité scientifique cherche des propositions qui répondront aux besoins de formation des différentes équipes de santé publique, avec un regard sur les leçons apprises et sur l’organisation de la santé publique de demain. Vous êtes donc invités à acheminer vos propositions avant le 25 janvier 2022.

> Lire la suite

Catégories: 

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) publie le rapport final de l’enquête épidémiologique sur les travailleurs de la santé atteints de la COVID-19 . Menée au cours des trois premières vagues de l’épidémie, cette enquête a pour objectif de dresser un portrait de l’évolution des caractéristiques, des types d’expositions et des moyens de prévention disponibles et utilisés par les travailleurs de la santé dont le diagnostic de COVID-19 a été confirmé.

> Lire la suite

Catégories: 

Dans le cadre des Bourses d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé de 2022, des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) est à la recherche d’un(e) stagiaire doctoral ou postdoctoral pour travailler sur l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) équitable en santé publique.

> Lire la suite

Catégories: 

Dans le contexte épidémiologique actuel d’une augmentation rapide de la circulation du variant Omicron au Québec, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a procédé à la mise à jour de ses avis concernant les travailleurs atteints de maladies chroniques et les travailleuses enceintes ou qui allaitent. Ces mises à jour ont été réalisées de façon urgente et des travaux se poursuivent pour bonifier les publications selon les nouvelles données qui nous arriveront prochainement. 

> Lire la suite

Catégories: 

La combinaison d’une adhésion forte de la population aux mesures, de l’accélération de la vaccination avec la 3e dose du dépistage et de l’isolement pourraient ralentir la transmission d’Omicron. Or, selon les récentes projections de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et du Groupe de recherche en modélisation mathématique et en économie de la santé liée aux maladies infectieuses de l'Université Laval, on ne peut pas exclure un dépassement des capacités hospitalières même si ces conditions sont réunies, étant donné l’incertitude concernant la sévérité d’Omicron. 

> Lire la suite

Catégories: 

Les analyses révèlent une progression très rapide du variant Omicron, avec une prévalence d'environ 80 % au Québec

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) évalue que la prévalence du variant Omicron (B.1.1.529) est d’environ 80% au Québec.

> Lire la suite

Catégories: 

Bien que les données sur le variant Omicron soit incertaines et limitées, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et le Groupe de recherche en modélisation mathématique et en économie de la santé liée aux maladies infectieuses de l'Université Laval projettent que les cas augmenteront de façon exponentielle s’il s’avère que ce variant préoccupant est beaucoup plus transmissible que le variant Delta. Dans ce contexte, les perturbations dans les secteurs socioéconomiques pourraient être nombreuses. La hausse des cas pourrait également se traduire en une augmentation importante des hospitalisations, mais l’ampleur de cette augmentation demeure incertaine et dépendra de la sévérité d’Omicron. 

> Lire la suite

Catégories: 

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) lancent une nouvelle formation d’introduction à la santé publique : Travailler en santé publique au Québec. Elle remplace le Programme de sensibilisation à la santé publique.

> Lire la suite

Catégories: 

Pages

Souscrire à Nouvelles