Comité sur les analyses de laboratoire en lien avec les ITSS  (CALI)

Le comité sur les analyses de laboratoire en lien avec les ITSS (CALI) est un comité permanent d’experts de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et est rattaché au directeur du Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) pour les aspects de laboratoire ainsi qu’à la directrice de la Direction des risques biologiques et de la santé au travail (DRBST) pour les aspects de santé publique.

Les avis, rapports et recommandations des comités d’experts doivent s’inscrire dans la mission de l’Institut qui vise l’amélioration de la santé de la population dans une perspective de prévention, d’utilisation optimale des ressources et de diminution des inégalités.

Pour plus de renseignements, contactez Annick Trudelle, coordonnatrice du CALI, au 514 864-1600, poste 3245.

Mandat général

Le CALI a le mandat de fournir une expertise scientifique et de formuler des recommandations et avis visant les activités de laboratoire à des fins de dépistage, de diagnostic, de suivi et de contrôle des ITSS. Les travaux du CALI visent également à documenter les meilleures pratiques de laboratoire en matière d’ITSS. Ils favorisent l’adoption de ces meilleures pratiques par les médecins microbiologistes, les responsables de laboratoire et les cliniciens de première ligne. Les travaux du CALI visent également à soutenir le MSSS, les autorités régionales de santé publique ainsi que les établissements du réseau de la santé et des services sociaux dans l’exercice de leurs responsabilités.

Le CALI travaille en complémentarité avec d’autres comités d’experts dont le Comité sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang (CITSS). Il peut également être appelé à travailler en complémentarité avec l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS).

Mandats spécifiques

  • Émettre des recommandations sur les analyses de laboratoire à privilégier pour le dépistage, le diagnostic et le suivi de laboratoire des ITSS;
  • Évaluer des techniques et des appareillages de dépistage, de diagnostic ou de suivi, et leur pertinence dans le contrôle et la surveillance des ITSS, en considérant l’ensemble du processus, du pré-analytique au post-analytique;
  • Optimiser les algorithmes diagnostiques en laboratoire;
  • Favoriser une utilisation adéquate des technologies de dépistage, de diagnostic et de suivi des ITSS sur l’ensemble du territoire;
  • Répondre à des demandes, notamment du MSSS et du réseau de la santé publique en lien avec les analyses de laboratoire en ITSS.
  • Soutenir la mise à jour en continu des informations de nature scientifique contenues dans le « Guide québécois de dépistage : infections transmissibles sexuellement et par le sang », et sur demande, dans les autres publications du MSSS.
  • Compte tenu de l'expertise des membres du CALI en maladies infectieuses et ITSS, les aspects de traitement des ITSS peuvent être abordés par le CALI, en collaboration avec l’INESSS.
  • Soutenir les activités de surveillances en ITSS.
  • Maintenir une veille scientifique des phénomènes émergents

Membres

Les membres du CALI sont issus du réseau de la santé et des services sociaux ainsi que des milieux médicaux, universitaires et communautaires. Tous possèdent une solide expertise concernant les ITSS et les domaines connexes comme la microbiologie, les pratiques de laboratoire en matière d’ITSS, l'épidémiologie et la recherche.

Pour l'année 2018-2019, les membres du CALI sont les suivants :

Membres du comité exécutif

  • Annie-Claude Labbé, présidente (jusqu’au 30 juin 2018), médecin microbiologiste-infectiologue, CIUSSS de l’Est-de-l’Ile-de-Montréal
  • Annick Trudelle, conseillère scientifique, coordonnatrice du CALI, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, INSPQ
  • Marc Steben, médecin-conseil, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, INSPQ
  • Sylvie Venne, médecin-conseil, Direction de la prévention des ITSS, ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
  • Jean Longtin, médecin microbiologiste en chef, Laboratoire de santé publique du Québec, INSPQ

Membres réguliers

  • Louise Charest, médecin, Clinique médicale urbaine Quartier latin
  • Claude Fortin, médecin microbiologiste-infectiologue, Centre hospitalier de l'Université de Montréal
  • Gilles Lambert, médecin-conseil, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, INSPQ
  • Diane Lambert, médecin-conseil, Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides, ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
  • Brigitte Lefebvre, microbiologiste, Laboratoire de santé publique du Québec, INSPQ
  • France Morin, médecin, CLSC La Pommeraie
  • Donald Murphy, microbiologiste, Laboratoire de santé publique du Québec, INSPQ
  • Isabelle Tétrault, médecin microbiologiste-infectiologue, Centre hospitalier affilié universitaire de Québec, Hôpital Enfant-Jésus

Membres d’office

  • Patricia Hudson, directrice scientifique, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, INSPQ
  • Raymond Parent, chef de l'unité ITSS et conseiller scientifique, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, INSPQ
  • Karl Weiss, président de l’Association des médecins microbiologistes infectiologues du Québec (AMMIQ)
  • Lise Guérard, chef de service, Direction du développement des individus et de l’environnement social de la Direction générale de la santé publique, Service de lutte contre les ITSS, ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

Secrétariat

  • Virginie Boué, agente administrative, Unité ITSS, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, INSPQ.