Retraitement des dispositifs médicaux

Un dispositif médical est défini comme tout article, instrument, appareil ou dispositif, incluant toutes ses composantes, utilisé aux fins de diagnostic, de traitement ou de soins de santé de l’être humain1. Les dispositifs sont classés selon le risque potentiel d’infection que pose leur utilisation :

  • dispositifs critiques (qui pénètrent la peau ou les tissus stériles);
  • dispositifs semi-critiques (qui touchent les muqueuses ou la peau non intacte sans y pénétrer);
  • dispositifs non critiques (qui ne touchent pas le patient ou seulement sa peau intacte).

Le retraitement des dispositifs médicaux (RDM) inclut l’ensemble des étapes de nettoyage, de désinfection et de stérilisation des dispositifs médicaux pour leur réutilisation.

Centre d’expertise en retraitement des dispositifs médicaux  

Le Centre d’expertise en retraitement des dispositifs médicaux (CERDM) de l’INSPQ a été créé pour soutenir les établissements de santé dans le retraitement des dispositifs médicaux.

En lien avec le retraitement des dispositifs médicaux, le CERDM a pour mandat de :

  • fournir de l’expertise-conseil;
  • assurer la veille sanitaire et scientifique;
  • effectuer les analyses techniques et cliniques;
  • évaluer le risque lors d’accidents ou incidents ayant potentiellement exposé des patients à un risque infectieux;
  • élaborer des documents de référence;
  • assurer le transfert de connaissances et la formation continue;
  • surveiller les incidents et accidents.

Demande d’expertise

En cas d’incident ou d’accident en lien avec le retraitement des dispositifs médicaux, l’établissement de santé doit consulter son répondant en RDM pour trouver des solutions aux problèmes rencontrés.

Le soutien du CERDM est disponible pour les incidents ou accidents plus complexes.

Pour soumettre une demande associée à un incident ou accident :

Pour toute question sur les normes et lignes directrices :

Déclaration et analyse des incidents et accidents

En cas d’incident ou d’accident en lien avec le retraitement des dispositifs médicaux, les documents suivants doivent être remplis :

Dossier à la une

Outils extraits des publications

Appels à la vigilance

Comité des utilisateurs et répondants d'établissements en retraitement des dispositifs médicaux

Chaque année, les données issues des déclarations d’incidents et d’accidents en milieux de soins sont publiées par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Afin d’assurer la qualité des données rapportées au rapport d’analyse en retraitement des dispositifs médicaux (RARDM), le Comité des utilisateurs et répondants d’établissements en retraitement des dispositifs médicaux a été mis en place.

Ce comité vise principalement à :

  • promouvoir l’importance d’un RDM effectué selon les bonnes pratiques et les normes reconnues dans le domaine auprès des répondants et des gestionnaires de risque;
  • répondre aux besoins des utilisateurs sur le terrain et faciliter le partage d’expériences;
  • mobiliser les établissements de santé à utiliser davantage le RARDM;
  • mettre en place les mécanismes nécessaires à l’amélioration de la qualité des données recueillies dans le RARDM.

Pour contacter le répondant en RDM de votre établissement :

Équipe

  • Anne Kimpton, M.Sc., chef d'unité scientifique
  • Andrée Pelletier,  B. Sc. inf., conseillère scientifique
  • Aouatif El Harchaoui, M. Sc., conseillère scientifique
  • Najwa Ouhoummane, Ph.D., conseillère scientifique
  • Roxanne Côté-Labelle, B. Sc. inf., M. Sc., conseillère scientifique
  • Sandie Briand, Ph. D., conseillère scientifique
  • Mélissa Trudeau, technicienne en recherche
  • Gilbert Pichette, médecin-conseil, microbiologiste-infectiologue
  • Adolphine Luzayday, agente administrative

Pour plus d’information

1. Gouvernement du Canada (1985). Loi sur les aliments et drogues. L.R.C., ch. F-27.