Bulletin d'information en santé environnementale

  • Brèves d'actualité

Explosions dans un complexe industriel à Tianjin

Plusieurs explosions importantes sont survenues le 12 août 2015 à Tianjin, en Chine, une ville ayant un important complexe industriel portuaire, à la suite d’un incendie hors de contrôle. Ces explosions étaient d’une telle ampleur qu’elles ont engendré des secousses sismiques d’une magnitude de près de 3,0 à l’échelle de 10, donc considéré comme des secousses mineures, alors que l’intensité des flammes a été détectée par un satellite en orbite au-dessus de la région. Les explosions se sont produites dans un secteur contenant plus de 3 400 tonnes de substances chimiques diverses (une quarantaine), dont au moins 700 tonnes de cyanure de sodium (alors que la limite légale d’entreposage était de 10 tonnes).

Le cyanure de sodium est un puissant inhibiteur de la respiration cellulaire et, comme l’ensemble des composés cyanurés, il est rapidement létal. Il peut par ailleurs libérer dans l’atmosphère du cyanure d’hydrogène, un gaz hautement toxique et asphyxiant. Le cyanure de sodium sert surtout à l’extraction de l’or à partir de minerais aurifères. Une première explosion aurait engendré de l’acétylène, un gaz très inflammable, lequel aurait entraîné les explosions subséquentes qui ont libéré le cyanure de sodium. L’explosion initiale est survenue dans une usine de Ruihai International Logistic, une entreprise spécialisée dans le transport et la manutention des substances chimiques dangereuses.

Des barrages de sables ont été érigés autour du secteur afin de limiter la contamination. Un certain nombre d’échantillons ont révélé une présence excessive de cyanure dans l’environnement. Il est cependant impossible d’avoir un portrait factuel fiable, car les autorités chinoises ne divulguent pas l’ensemble de l’information, tel que rapporté par plusieurs observateurs. Selon les données officielles publiées au début de septembre, au moins 160 personnes (dont 95 pompiers) ont été tuées par les explosions alors que plus de 700 autres ont été blessées, plusieurs souffrant de graves brulures.

En ce qui concerne les dommages matériels, il faut notamment évoquer la destruction totale ou partielle de 17 000 appartements (qui a nécessité l’évacuation de 6 000 personnes) ainsi que celle de plus de 10 000 véhicules neufs (provenant de divers manufacturiers) en attente d’être distribués dans le pays.

Cette catastrophe a déjà un impact majeur sur la santé publique, lequel se prolongera pendant une longue période, notamment à cause de la persistance environnementale de dizaines de substances, dont plusieurs ont un potentiel cancérigène. Plusieurs publications scientifiques ont rapporté, depuis une quinzaine d’années, le poids sanitaire que fait subir l’accroissement de l’activité industrielle et manufacturière sur la santé des Chinois, une situation en grande partie attribuable à la demande de biens et produits manufacturés à bas coût.

Sources :

www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/08/21/neuf-jours-apres-les-explosions-de-tianjin-la-peur-et-l-incertitude_4732412_3216.html

www.scmp.com/topics/tianjin-warehouse-explosion-2015