Virus Chikungunya

Le virus Chikungunya (CHIK) est un arbovirus transmis aux humains par la piqûre de moustique femelle infectée. Les deux principaux vecteurs du virus sont les espèces de moustiques Aedes aegypti et Aedes albopictus

La majorité des cas d’infection par le virus CHIK développent des symptômes tels qu’une forte fièvre, des douleurs articulaires et musculaires, des maux de tête et des éruptions cutanées. Il n’existe ni médicament ni vaccin contre ce virus.

Depuis 2004, le virus CHIK a été à l'origine d’épidémies partout dans le monde. Dans les Amériques, le premier cas de transmission autochtone du virus CHIK a été déclaré dans les Caraïbes sur l'île de Saint-Martin en décembre 2013. Aux États-Unis, le premier cas a été déclaré en Floride en juillet 2014. Au Québec, des cas ont été rapportés chez des voyageurs en provenance des régions où le virus circule.

L’exposition à des moustiques infectés est le principal facteur de risque d’infection. Compte tenu du nombre important de voyageurs canadiens qui visitent les régions endémiques dans les Caraïbes et les Amériques, on peut s'attendre à une augmentation du nombre de cas d'infection importés au pays.

Évaluation du risque d’émergence possible du virus Chikungunya et de sa transmission vectorielle au Québec

L’INSPQ a publié en décembre 2014 un avis scientifique intitulé l’Évaluation de l’émergence possible du virus Chikungunya et du risque de transmission vectorielle au Québec. Dans cet avis, l’INSPQ conclut que considérant les conditions climatiques du Québec actuellement, le risque d’établissement des principaux vecteurs du CHIK est très faible pour la prochaine décennie. Toutefois, ce risque pourrait être influencé par les changements climatiques.

Étant donné les prévisions du changement climatique au Québec à long terme et les possibilités d'acclimatation de l'espèce vectorielle Aedes albopictus, l'aire de répartition du virus CHIK pourrait s'étendre aussi loin qu'au nord de la frontière québécoise.

Pour plus d'information

Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

Agence de la santé publique du Canada

Centers for Disease Control and Prevention

Organisation mondiale de la santé :

Organisation panaméricaine de la Santé