Guide de pratique professionnelle

  • 10 juillet 2018

    Professionnelles autorisées

    Le présent protocole a été élaboré à l’intention des infirmières autorisées à prescrire conformément au Règlement sur certaines activités professionnelles qui peuvent être exercées par une infirmière et un infirmier, sanctionné en octobre 2015. L’activité professionnelle de l’infirmière décrite dans ce protocole, prise en application de ce Règlement est la suivante :

    • prescrire la contraception hormonale, un stérilet ou la contraception orale d’urgence, selon un protocole développé dans le cadre d’une activité qui découle du Programme national de santé publique 2015-2025.

    Responsabilités professionnelles des infirmières autorisées

    Du point de vue déontologique, l’infirmière est entièrement responsable de...

  • 6 juin 2018

    This collection of fact sheets, which was prepared in response to numerous requests for simple and accurate information on psychosocial risk (PSR) factors in the workplace, is intended to serve as a practical tool for occupational health workers as a whole. The fact sheets were drawn up by experts from the Équipe de prévention des risques psychosociaux du travail et promotion de la santé des travailleurs (Team for the prevention of psychosocial risk factors in the workplace and the promotion of workers’ health) of the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), in collaboration with the Groupe scientifique sur l’impact des conditions et de l’organisation du travail sur la santé (Scientific panel on the impact of working conditions and work organization on health), made up of...

  • 30 mai 2018

    Le document sur La communication des risques à la santé (INSPQ, 2018) s’appuie sur des ouvrages phares en communication des risques à la santé, mais aussi sur l’expérience et l’expertise d’acteurs de santé publique. Ces derniers, œuvrent en évaluation et en gestion des risques et ont accepté de partager les leçons apprises au fil du temps.

    À qui s’adresse cet outil?

    Le document s’adresse principalement aux professionnels, aux médecins et aux gestionnaires qui évaluent et gèrent des risques en santé environnementale, santé au travail et maladies infectieuses. L’outil traite des risques significatifs à la santé, qu’ils se manifestent par des effets aigus ou chroniques.

    La communication au cœur de l’évaluation et de la gestion des risques...

  • 4 mai 2018

    The Identification guide for ticks found in Québec was developed for physicians, veterinarians and other health professionals to inform them about the main types of ticks found in Québec and to help them identify specimens brought to them by their patients.

    There are about 900 tick species worldwide. Ticks are Acari that parasitize most vertebrates, including humans, by feeding on their blood.

    In Québec, 12 tick species have been identified so far. Some tick species are reservoirs and vectors of viruses, bacteria and parasites: they are the second leading vector of human disease, after the mosquito. The black-legged tick (Ixodes scapularis) is the tick that transmits the bacterium Borrelia burgdorferi, the agent...

  • 12 avril 2018

    L’émergence des entérobactéries productrices de carbapénémases (EPC) a été citée à la fois par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) comme étant une menace sérieuse à la santé publique considérant leur profil de résistance et leur dissémination rapide au sein des populations affectées (CDC, 2009). C’est pourquoi le Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) publiait en 2010 des recommandations pour la prévention et le contrôle de la transmission des entérobactéries productrices de carbapénémases (EPC) dans les milieux de soins aigus afin de préparer nos hôpitaux à faire face à cette nouvelle menace.

    Depuis, le taux d’incidence des EPC a considérablement augmenté à travers le monde au cours de la...

  • 12 avril 2018

    Les bacilles à Gram négatif (BGN) sont des bactéries fréquemment rencontrées en clinique, tant au niveau des flores normales qu’en tant qu’agents pathogènes dans une variété d’infections.

    Avec l’utilisation des antibiotiques, différents mécanismes de résistance sont apparus et certaines de ces bactéries sont maintenant résistantes à plusieurs classes d’antibiotiques.

    Ce document a été élaboré dans le but d’aider les équipes de prévention et de contrôle des infections nosocomiales (PCI) à reconnaître les bacilles à Gram négatif multirésistants (BGNMR) d’importance ainsi qu’à mettre en place les mesures de PCI pour éviter leur transmission dans les milieux de soins aigus du Québec. Ce document remplace celui publié en 2015 et porte sur les BGN autres que les...

  • 11 avril 2018

    Depuis août 2004, la diarrhée associée au Clostridium difficile (DACD) fait l’objet d’une surveillance continue dans tous les hôpitaux du Québec ayant plus de 1 000 admissions par année. Cette surveillance a permis de suivre l’évolution des taux de DACD dans ces milieux de soins et de confirmer leur diminution. Ainsi, d’une moyenne de 9,1 cas/10 000 jours-présence en 2005-2006, le taux moyen est passé à 4,6 cas/10 000 jours-présence en 2016-2017 (SPIN, 2017).

    L’infection au Clostridium difficile (C. difficile) demeure malgré tout une des principales causes de diarrhée infectieuse nosocomiale dans les milieux de soins de santé au Québec. Bien que la majorité des cas surviennent dans les hôpitaux, certains cas sont recensés dans les milieux d’...

  • 11 avril 2018

    Le Candida auris est un microorganisme en émergence faisant partie de la catégorie des levures. Il est de plus en plus retrouvé comme agent pathogène causant des infections fongiques nosocomiales.

    Identifié pour la première fois au Japon en 2009 dans un prélèvement en provenance du conduit auditif d’un patient (Satoh et al, 2009; ECDC, 2016; Rock, 2017), il a été depuis identifié dans près de 17 pays, répartis sur au moins cinq continents : l’Asie, l’Europe, l’Afrique et les Amériques (CDC, 2017a; Schwartz et Hammond, 2017).

    Le C. auris, avec une souche clonale, est à l’origine d’éclosions dans plusieurs milieux de soins, dont certaines impliquent un nombre élevé d’usagers colonisés ou infectés.

    Certaines caractéristiques...

  • 6 avril 2018

    Outils :

    La consommation de drogues est un phénomène courant qui préoccupe les autorités publiques et la population. Elle représente un...

  • 4 avril 2018

    De nombreuses évidences scientifiques à travers le monde font état des effets nocifs des risques psychosociaux du travail sur la santé psychologique et physique. Au cours des dernières années, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et ses collaborateurs ont développé une Grille d’identification de risques psychosociaux du travail qui permet de repérer ces risques et de proposer des orientations à privilégier dans le milieu de travail. 

    Les facteurs de risques psychosociaux du travail sont liés à l’organisation du travail, aux pratiques de gestion, aux conditions d’emploi et aux relations...

Pages

S'abonner à Guide de pratique professionnelle