Inégalités sociales de santé

  • 27 novembre 2003

    Les Priorités nationales de santé publique 1997-2002, en continuité avec La Politique de la santé et du bien-être de 1992, maintiennent l'objectif, non encore atteint, de réduire la prématurité, l'insuffisance pondérale à la naissance et les problèmes de développement cognitif, affectif et social des enfants. La stratégie privilégiée est celle de services précoces, intensifs et adaptés auprès des jeunes familles en situation d'extrême pauvreté. Suivant les expériences et les premières évaluations réalisées dans les régions d'Abitibi et de Montréal-Centre, précurseurs de l'application du programme, ce sont toutes les régions du Québec que les PNSP convient à la mise en oeuvre de programmes intégrés de type NÉGS, s'adressant à une tranche spécifique de...

  • 21 mai 2003

    Ce document examine l'influence de la position sociale de la famille sur la santé des tout-petits âgés de 5, 17 et 29 mois, de manière à identifier les facteurs protecteurs qui permettront le développement de pistes fécondes pour l'intervention préventive. Il présente de façon condensée les principaux constats d'un rapport de recherche publié récemment par l'Institut de la statistique du Québec : Conditions socioéconomiques et santé, section II - Inégalités sociales et santé des tout-petits : à la recherche de facteurs protecteurs.

    Les résultats indiquent que pour un enfant né au Québec à la fin des années 1990, vivre depuis sa naissance dans une famille qui se situe au bas de l’échelle sociale augmente ses probabilités d’être en moins bonne santé. Une position sociale...

  • 15 juin 2002

    L’Institut national de santé publique du Québec a pour mandat, entre autres, de développer des connaissances sur l’état de santé de la population, ses déterminants et ses conséquences. La présente étude met en relation l’espérance de santé, une mesure globale de l’état de santé de la population, et un indice traduisant son niveau de défavorisation matérielle et sociale. Elle montre que 14 années d’espérance de santé séparent la population la plus défavorisée au Québec de celle qui l’est le moins. Cette différence vaut autant pour les hommes que pour les femmes et s’accentue en passant du milieu rural et des villes de taille petite ou moyenne à la région métropolitaine de Montréal.

    Ces résultats rejoignent ceux obtenus ailleurs et rappellent que non seulement la durée de vie des...

  • 15 mai 2002

    Des études montrent que les traumatismes, qu’ils soient intentionnels ou non intention-nels, ne sont pas indifférents aux inégalités sociales (Marmot et al., 1999; Leclerc et al., 2000). Cette réalité est cependant peu connue au Québec, car les données sur les traumatismes proviennent surtout de fichiers administratifs (mortalité et hospitalisation) dans lesquels on ne retrouve aucune information permettant de caractériser le niveau socio-économique des personnes concernées.

    Le développement récent d’un indice de défavorisation (Pampalon et al., 2000) qui peut être introduit dans les fichiers administratifs permet de pallier, du moins partiellement, à cette lacune. Dans ce court texte, nous verrons comment, au Québec, la défavorisation matérielle et sociale de la population est...

  • 15 mai 2002

    Studies show a relationship between social inequality and intentional and unintentional trauma (Marmot et al., 1999; Leclerc et al., 2000). This relationship is poorly understood in Quebec, however, since data on trauma is derived primarily from administrative files (for death and hospitalization), which contain no information on the socioeconomic status of trauma victims.

    The recent development of a deprivation index that can be used with these files enables us to at least partially fill this information gap (Pampalon et al., 2000). In this brief paper, we seek to determine whether material and social deprivation is associated with death and hospitalization due to intentional and unintentional trauma in Quebec.

    In Quebec, material and social deprivation are strongly...

Pages

Souscrire à Inégalités sociales de santé