Inégalités sociales de santé

  • 17 mars 2011

    Les liens entre la pauvreté et la santé sont connus (Phipps, 2003) et les inégalités de santé qui en découlent sont persistantes (Whitehead et Dalhgren, 2007) : « Les groupes de population dont les bilans de santé sont les plus négatifs sont tous dans des situations de pauvreté matérielle et de défavorisation sociale » (De Koninck et al., 2008). En ce sens, de nombreux analystes considèrent la pauvreté comme un des déterminants principaux de la santé.

    En 2002, le gouvernement du Québec a adopté la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale (L.R.Q., c. L-7). Cela s'inscrit dans une législation pertinente pour la santé publique puisqu'elle est un exemple d'une politique publique favorable à la santé.

    Cette série de notes documentaires présente l'...

  • 17 mars 2011

    Les liens entre la pauvreté et la santé sont connus (Phipps, 2003) et les inégalités de santé qui en découlent sont persistantes (Whitehead & Dahlgren, 2007) : « Les groupes de population dont les bilans de santé sont les plus négatifs sont tous dans des situations de pauvreté matérielle et de défavorisation sociale » (De Koninck et al., 2008). En ce sens, de nombreux analystes considèrent la pauvreté comme un des déterminants principaux de la santé.

    En 2002, le gouvernement du Québec a adopté la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale (L.R.Q., c. L-7). Cette loi le guide dans le choix de ses actions contre la pauvreté et l'exclusion sociale, une première du genre en Amérique du Nord.

    Cette série de notes documentaires présente les principaux...

  • 17 mars 2011

    Today, the links between poverty and health are well-established (Phipps, 2003) and the resulting inequalities in health have proven to be persistent (Whitehead & Dahlgren, 2007). Indeed, the population groups with the worst health status are materially underprivileged and socially excluded (De Koninck et al., 2008), leading many analysts to single out poverty as one of the primary determinants of health.

    In 2002, the Government of Québec adopted An Act to Combat Poverty and Social Exclusion (R.S.Q., c. L-7). This legislation is the first of its kind in North America.

    This series of background papers presents the history that preceded this legislation, and highlights key elements of its application. This paper addresses the following questions:

      ...
  • 17 mars 2011

    Today, the links between poverty and health are well-established (Phipps, 2003) and the resulting inequalities in health have proven to be persistent (Whitehead & Dahlgren, 2007). Indeed, the population groups with the worst health status are materially underprivileged and socially excluded (De Koninck et al., 2008), leading many analysts to single out poverty as one of the primary determinants of health.

    In 2002, the Government of Québec passed An Act to Combat Poverty and Social Exclusion (R.S.Q., c. L-7). This legislation has received interest from the public health community because it is an example of healthy public policy.

    This series of background papers presents the history that preceded this legislation, and highlights main elements of its...

  • 4 février 2011

    Depuis sa création à la fin des années quatre-vingt-dix, l'indice québécois de défavorisation matérielle et sociale a été largement utilisé dans le domaine de la santé publique, à des fins allant de la surveillance de la santé jusqu'à l'élaboration d'orientations politiques en passant par l'évaluation des services et l'allocation des ressources. Plus récemment, une version canadienne du même indice a été produite et utilisée à cette échelle. L'indice de défavorisation permet de suivre les inégalités sociales de santé dans le temps et dans l'espace. Plusieurs publications scientifiques et sites Internet s'y rapportent, à l'Institut national de santé publique du Québec et au ministère de la Santé et des Services sociaux. Ces sites proposent différents produits favorisant l'utilisation de...

  • 6 mai 2010

    La mortalité pour causes cardiovasculaires est en diminution au Québec ainsi qu’au Canada depuis plusieurs années. Ce déclin est notamment associé à une amélioration dans le traitement des maladies cardiovasculaires. Par contre, celles-ci comptent toujours parmi les premières causes de décès en importance au Québec et au Canada. Aussi, si l’on observe une baisse au niveau de la mortalité par maladies cardiovasculaires, la prévalence de cette condition est quant à elle en augmentation au pays. De plus, plusieurs facteurs de risque majeurs et modifiables des maladies cardiovasculaires sont également en augmentation, soit le diabète, l’obésité et l’hypertension. Ainsi, le déclin actuellement observé au niveau de la mortalité par maladies cardiovasculaires pourrait éventuellement atteindre...

  • 25 novembre 2009

    Ce programme de recherche porte sur les problématiques d'organisation et d'accès liées à la distribution des services de santé à des communautés dispersées sur un vaste territoire. Il a été réalisé à la suite d'une étude dont les résultats ont été jugés paradoxaux parce qu'ils faisaient état d'une amélioration de l'accessibilité perçue par les utilisateurs avec l'éloignement des grands centres, où pourtant, toute la gamme de services s'avère disponible à proximité.

    Une série de cinq études a permis d'amalgamer des approches qualitatives et quantitatives afin de : 1) mieux comprendre les phénomènes expliquant la performance enviable des milieux cliniques de première ligne situés dans les contextes ruraux et éloignés; 2) dresser un tableau plus cohérent des conditions d'accès de...

  • 8 avril 2009

    Cette étude s'inspire grandement d'une étude ontarienne où il a été démontré, avec des fichiers administratifs, que malgré la présence d'un système de santé universel, le statut socioéconomique, mesuré ici uniquement par le revenu, a un effet majeur sur l'accessibilité aux soins cardiaques spécialisés ainsi que sur la mortalité à 1 an suivant un premier infarctus aigu du myocarde (IAM). Il est donc intéressant et pertinent de documenter s'il existe une telle relation au Québec. Dans la mesure où le ministère de la Santé et des Services sociaux attend de l'Institut national de santé publique du Québec une expertise de pointe en matière de surveillance des maladies cardiovasculaires, l'IAM représente l'indicateur par excellence pour évaluer les progrès effectués dans la bataille contre...

  • 29 juillet 2008

    Ce document est le fruit de plusieurs années de travaux, d’abord de réflexion et d’échanges, puis de recherches menées dans trois territoires de la région de Québec. Après avoir rédigé quatre monographies, une pour chacun des territoires étudiés et une comparative et les avoir diffusées dans les milieux concernés et après avoir publié des articles scientifiques, nous avons senti le besoin de faire connaître nos travaux et leurs résultats de façon plus large. De là, l’idée d’un document synthèse rédigé de façon à être accessible aux différents acteurs qui oeuvrent dans des domaines ou milieux susceptibles d’avoir un impact sur les inégalités sociales de santé : personnes engagées sur le plan politique, intervenantes et intervenants dans les services de santé et les services sociaux...

  • 2 juin 2008

    Les inégalités sociales de mortalité prématurée augmentent au Québec, et à un rythme variable selon le sexe, la cause de décès et le milieu géographique. Ces conclusions s’ajoutent à celles d’autres études réalisées au Québec en regard de l’état de santé général, de pathologies spécifiques, de traumatismes, de populations particulières, les jeunes notamment, et de l’utilisation des services de santé et des services sociaux. De même, les enquêtes de santé depuis 1987 permettent de mieux saisir le rôle des déterminants sociaux sur la santé et d’en suivre le cours.

    De multiples informations sont donc disponibles pour soutenir la planification de la santé au Québec. La province dispose déjà d’un plan commun de surveillance de la santé et de ses déterminants qui propose un grand...

Pages

S'abonner à Inégalités sociales de santé