Amiante

  • 22 avril 2013

    Le réseau de santé publique en santé au travail a réalisé un dépistage de l'amiantose, entre 2006 et 2010, auprès des travailleurs de sept métiers de la construction du Québec. En analysant les résultats des activités de ce dépistage, les intervenants de ce réseau ont rapporté déployer beaucoup d'énergie pour ne diagnostiquer que peu de cas. De plus, ils ont relaté avoir identifié, sur les radiographies de dépistage, d'autres anomalies graves comme de possibles cancers, sources d'anxiété chez les travailleurs. Le réseau de santé publique en santé au travail a alors demandé à l'Institut national de santé publique du Québec 1) d'établir la prévalence et l'incidence des anomalies parenchymateuses compatibles avec une amiantose et des autres anomalies reliées à l'exposition à l'amiante...

  • 9 mars 2012

    Ce document s'inscrit dans la suite d'un bilan des connaissances sur les études publiées entre 2003 et 2009 sur l'exposition à l'amiante et sur les maladies qui y sont liées dans la population générale et chez les travailleurs québécois. Il est également en continuité avec les bilans précédents publiés par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) en 2003 et en 2005 sur le sujet de l'amiante au Québec.

    Le présent rapport liste les 35 recommandations formulées dans les publications de l'INSPQ de 2003 et de 2005 et il précise leur niveau de réalisation. Il reprend certaines des recommandations partiellement ou non réalisées et en ajoute de nouvelles en fonction des connaissances acquises depuis 2003 pour arriver à un total de 23 recommandations en 2011.

    ...

  • 9 mars 2012

    La présente étude décrit les caractéristiques des 123 travailleurs québécois ayant eu une analyse biométrologique du contenu pulmonaire en fibres entre 1988 et 2007 et atteints d'une maladie professionnelle reliée à l'amiante (amiantose, mésothéliome et cancer pulmonaire).

    Cette description a été réalisée à partir des données sur la maladie, l'histoire professionnelle et la biométrologie consignées dans les dossiers des travailleurs conservés à la Commission de la santé et de la sécurité du travail du Québec. L'histoire professionnelle des travailleurs a permis de déterminer dans quel milieu de travail (ou secteur/profession) avait eu lieu l'exposition à l'amiante responsable de la maladie : mines et moulins d'amiante, construction, entretien/réparation et autres. La profession...

  • 16 janvier 2012

    Le projet d'un système de surveillance des expositions à l'amiante et des maladies qui y sont reliées vient compléter et améliorer les activités de surveillance inscrites au Plan commun de surveillance de l'état de santé de la population et de ses déterminants ainsi que le Plan ministériel de surveillance multithématique. Il a été soumis à l'examen du Comité d'éthique de santé publique dans le cadre de son mandat relatif aux projets de la surveillance de l'état de santé de la population et de ses déterminants.

    La surveillance des maladies reliées à l'amiante

    Trois principales maladies reliées à une exposition à l'amiante sont visées par le système de surveillance : l'amiantose, le mésothéliome de la plèvre et du péritoine et le cancer du poumon lié à...

  • 13 janvier 2012

    This document reports on the Québec data acquired since 2003 on asbestos exposure and asbestos-related diseases, both among workers and in the general population. However, the aim is not to update the knowledge on asbestos as such. This report also summarizes the status of the Québec surveillance system for asbestos exposures and asbestos-related diseases, which will be introduced by the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), as a result of the adoption of the Policy concerning the increased and safe use of chrysotile asbestos in Québec.

    The most recent data (2004) on environmental exposure to asbestos in outdoor air identified no asbestos fibres in Montréal and in the city of Québec. However, in Thetford Mines, the average airborne asbestos concentration was 0....

  • 12 mai 2011

    À l'automne 2007, l'Association des victimes de l'amiante du Québec (AVAQ) et le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec (MDDEP) publiaient des études sur les concentrations d'amiante mesurées dans l'air intérieur et dans l'air extérieur de Thetford Mines. Ces résultats ont incité les directions de santé publique de Chaudière-Appalaches et de l'Estrie à solliciter l'aide de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) pour la réalisation d'une évaluation du risque de cancer du poumon et de mésothéliome de la plèvre dans cette population.

    Il existe deux familles d'amiante : les amphiboles (crocidolite, amosite, trémolite, actinolite et anthophyllite) et les serpentines (chrysotile). Les trois principales maladies associées à une...

  • 12 mai 2011

    À l'automne 2007, l'Association des victimes de l'amiante du Québec (AVAQ) et le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec (MDDEP) publiaient des études sur les concentrations d'amiante mesurées dans l'air intérieur et dans l'air extérieur de Thetford Mines. Ces résultats ont incité les directions de santé publique de Chaudière-Appalaches et de l'Estrie à solliciter l'aide de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) pour la réalisation d'une évaluation du risque de cancer du poumon et de mésothéliome de la plèvre dans cette population.

    Il existe deux familles d'amiante : les amphiboles (crocidolite, amosite, trémolite, actinolite et anthophyllite) et les serpentines (chrysotile). Les trois principales maladies associées à une...

  • 4 avril 2011

    À la suite de l'adoption par le gouvernement québécois de la «  Politique d'utilisation accrue et sécuritaire de l'amiante chrysotile au Québec  », le ministère de la Santé et des Services sociaux s'est vu confier le mandat d'exercer la surveillance des expositions à l'amiante et celle des maladies qui en découlent. Ce mandat a, par la suite, été confié à l'Institut national de santé publique du Québec.

    Lors de la mise sur pied d'un système de surveillance, il faut s'assurer de la validité des données utilisées. Le projet dont il est question ici s'intègre dans cette démarche de validation des données en révisant les diagnostics de mésothéliome de la plèvre inscrits au Fichier des tumeurs du Québec (FiTQ). Une étude antérieure a montré que les cas de mésothéliome pleuraux...

  • 1 avril 2011

    Le présent document dresse le bilan des données québécoises acquises depuis 2003 sur l'exposition à l'amiante et sur les maladies qui y sont reliées, tant chez les travailleurs que dans la population générale. Il n'a toutefois pas pour but de mettre à jour l'état des connaissances sur l'amiante comme tel. Ce rapport résume également l'état d'avancement du système de surveillance des expositions à l'amiante au Québec et des maladies qui en découlent, qui sera mis en place par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), dans la foulée de l'adoption de la Politique d'utilisation accrue et sécuritaire de l'amiante chrysotile au Québec.

    Les données les plus récentes (2004) sur l'exposition environnementale à l'amiante dans l'air extérieur n'ont pas permis d'identifier...

  • 20 janvier 2011

    In the autumn of 2007, the Association des victimes de l'amiante du Québec (AVAQ – a Québec association for asbestos victims) and the Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec (MDDEP – Québec ministry of sustainable development, the environment and parks) published studies on the asbestos concentrations measured in indoor and outdoor air in Thetford Mines. The findings motivated the public health authorities in Chaudière-Appalaches and Estrie to request the assistance of the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ – Québec institute of public health) to conduct an assessment of the risk of lung cancer and mesothelioma of the pleura in this population.

    Asbestos is divided into two families: amphiboles (...

Pages

Souscrire à Amiante