Amiante

  • 5 septembre 2007

    En attendant la mise en place du futur système de surveillance des expositions à l'amiante et des maladies qui y sont liées, le portrait épidémiologique descriptif de deux de ces problèmes de santé, soit le mésothéliome et l'amiantose, a été effectué. Il a été réalisé en utilisant les données provenant de banques de données statutaires disponibles au ministère de la Santé et des Services sociaux : le Fichier des tumeurs du Québec pour l'incidence des cancers, le Fichier des décès pour la mortalité et le registre Med-Écho pour les hospitalisations par amiantose. Finalement, les comparaisons des taux d'incidence du mésothéliome à l'échelle internationale ont été réalisées à l'aide de la base de données électronique du Centre international de recherche sur le cancer.

    Le territoire...

  • 29 mai 2007

    Les médecins et les dirigeants d’un laboratoire biomédical sont tenus par la Loi sur la santé publique de déclarer au directeur de santé publique de la région sociosanitaire toutes les intoxications, infections et maladies « reconnues comme pouvant constituer une menace à la santé d’une population et nécessitant une vigilance des autorités de santé publique ou la tenue d’une enquête épidémiologique ». Une liste des maladies à déclaration obligatoire (MADO) révisée, incluant celles d’origine chimique et physique, a été publiée dans la Gazette officielle du Québec du 5 novembre 2003. Le règlement est en vigueur depuis le 20 novembre 2003.

    Afin de faciliter la tenue des enquêtes épidémiologiques et d’assurer la validité de la saisie d’information de surveillance, des définitions...

  • 15 septembre 2005

    In 1997, in light of international developments with respect to asbestos, the ministère de la Santé et des Services sociaux (Québec's department of health and social services) set up the Comité aviseur sur l'amiante (asbestos advisory committee) to make recommendations concerning appropriate measures for informing the public about the asbestos situation in Québec and protecting public health in this regard. To carry out this mandate, the committee conducted a number of studies. These were synthesized in three documents that may be consulted on the website of the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) (De Guire et al., 2003; Lajoieet al., 2003; De Guire & Lajoie, 2003).

    In 2002, the Québec government adopted a Politique d'...

  • 15 septembre 2005

    En 1997, un Comité aviseur sur l'amiante a été mis sur pied par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec compte tenu des développements internationaux dans le dossier de l'amiante. L'objectif de ce Comité était de faire des recommandations concernant les mesures appropriées d'information de la population et de protection de la santé publique à mettre en œuvre en rapport avec la situation de l'amiante au Québec. De nombreux travaux ont été effectués pour répondre à ce mandat. Ils ont été synthétisés dans trois documents qui peuvent être consultés sur le site Internet de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) (De Guire et al., 2003; Lajoie et al., 2003; De Guire et Lajoie, 2003).

    En 2002, le gouvernement du Québec a adopté une...

  • 3 février 2005

    In 1997, in light of international developments with respect to asbestos, particularly after its banning in France and the ensuing controversy, the ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) set up a Comité aviseur sur l'amiante (asbestos advisory committee). The aim of this committee was to make recommendations about appropriate measures to inform the public and to protect public health.

    The mandate of the Comité aviseur sur l'amiante (exposure measurement) consisted in assessing the pertinence and the feasibility of assessing asbestos exposure in the general population, particularly in public buildings such as schools. The sub-committee that was created to carry out this task first analyzed the available existing data from all areas. As early as June 1997, the sub-...

  • 19 juillet 2004

    Under the auspices of the Comité aviseur sur l'amiante au Québec (asbestos advisory committee), the sub-committee on the epidemiology of asbestos-related diseases reviewed the available epidemiological data on these diseases in Quebec. The sub-committee also conducted various studies to fill in certain gaps identified during the analysis of available data. 

    The findings that have been summarized here show a statistically significant increase in the incidence of mesothelioma of the pleura among Quebec men between 1982 and 1996. Statistical projection suggests that this increase might level off in a few years, but this is not certain. Quebec men and women also show significantly higher rates of mesothelioma of the pleura than men and women in the rest of Canada and in several...

  • 14 juillet 2004

    In 1997, in light of international developments with respect to asbestos, particularly after its banning in France, Quebec's ministère de la Santé et des Services sociaux (department of health and social services) set up a Comité aviseur sur l'amiante (asbestos advisory committee). The aim of this committee was to make recommendations about appropriate measures to inform the public and to protect public health in relation to the asbestos situation in Quebec. The advisory committee then created two sub-committees: the first to document asbestos exposure and the second to examine the epidemiology of asbestos-related diseases in Quebec. The sub-committee on exposure was mandated to assess the pertinence and the feasibility of assessing asbestos exposure in the general population,...

  • 15 décembre 2003

    En 1997, un Comité aviseur sur lamiante a été mis sur pied par le ministère de la Santé et des Services sociaux compte tenu des développements internationaux dans le dossier de l'amiante, notamment suite au bannissement de ce dernier en France. L'objectif de ce comité était de faire des recommandations concernant les mesures appropriées d'information de la population et de protection de la santé publique à mettre en œuvre en rapport avec la situation de l'amiante au Québec. Le Comité aviseur a ensuite créé deux sous-comités : le premier sur l'exposition et le second sur l'épidémiologie des maladies reliées à l'amiante au Québec. Le mandat du sous-comité sur la mesure de l'exposition consistait à évaluer la pertinence et la faisabilité de dresser un portrait de l'exposition de la...

  • 14 novembre 2003

    Sous l'égide d'un comité aviseur sur l'amiante mis sur pied en 1997 par le ministère de la Santé et des Services sociaux, deux documents ont été produits par plusieurs auteurs. Le sous-comité sur l'exposition a dressé un portrait de l'exposition dans certains milieux susceptibles de contenir des fibres d'amiante : bâtiments publics dont les écoles, air ambiant et milieu de travail et discute de l'état de la situation au Québec. Le sous-comité sur l'épidémiologie a rassemblé les études épidémiologiques au Québec sur les mésothéliomes, les cancers pulmonaires et l'amiantose; a évalué les tendances de ces maladies; a comparé les données québécoises à celles d'autres régions et a résumé les connaissances scientifiques sur les effets de l'amiante sur la santé. Un résumé des deux...

  • 14 novembre 2003

    Sous l'égide du Comité aviseur sur l'amiante au Québec, le sous-comité sur l'épidémiologie des maladies reliées à l'exposition à l'amiante a fait le bilan des données épidémiologiques québécoises disponibles sur ces maladies. Le sous-comité a aussi effectué différentes études pour combler certaines des lacunes identifiées lors de l'analyse des données disponibles. Voici les principaux constats qui découlent de ces travaux.

    Rappelons d'abord que l'amiante cause trois principaux effets sur la santé : le mésothéliome de la plèvre et du péritoine, le cancer pulmonaire et l'amiantose. Toutes ces maladies apparaissent après une latence qui varie entre 20 et 40 ans selon la pathologie. De plus, tous les types d'amiante ont été associés aux trois maladies1...

Pages

Souscrire à Amiante