Comité sur les infections nosocomiales du Québec

  • 5 octobre 2017

    Les gastroentérites virales (GEV) touchent des milliers de personnes chaque année et représentent un fardeau important pour les établissements de soins. Les agents étiologiques viraux les plus souvent impliqués sont de la famille des Caliciviridae (norovirus et sapovirus), les rotavirus et les astrovirus. L’ensemble des recommandations de ce document se réfère aux caractéristiques des Caliciviridae, car ce sont ces derniers qui sont majoritairement identifiés lors d’éclosions de GEV dans les établissements de santé du Québec selon les données du Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ). Si un virus autre que des Caliciviridae est retrouvé lors d’une éclosion de GEV, il faudra en tenir compte et ajuster les recommandations.

    Ce document...

  • 1 mai 2017

    Une éclosion de cas d’oreillons est survenue chez des résidents en médecine d’un centre hospitalier universitaire du Québec à l’automne 2016. Le cas source avait acquis son infection lors d’un séjour à l’extérieur du Canada et demeure dans une autre région sociosanitaire. Des cas se sont retrouvés dans plusieurs milieux de soins au Québec.

    Selon les données recueillies lors des enquêtes épidémiologiques auprès des cas, la transmission semble être survenue directement entre les résidents en médecine, possiblement lors d’activités sociales plutôt que lors de prestations de soins.

    Devant cette situation, la Direction générale de la santé publique (DGSP) du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a demandé au Comité sur les infections nosocomiales du Québec (...

  • 16 décembre 2016

    En 2010, le Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) publiait des lignes directrices pour la prévention et le contrôle de la transmission des entérobactéries productrices de carbapénémases, puis plus récemment en 2015, les mesures pour la prévention et le contrôle de la transmission des bacilles Gram négatif multirésistants (BGNMR) en milieux de soins aigus.

    L’application de mesures de prévention et contrôle des infections (PCI) dans les milieux d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) doit être adaptée aux caractéristiques propres à ces milieux, ainsi qu’à la clientèle qui y est hébergée. L’objectif de ce document est de présenter aux intervenants en PCI des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) et aux cliniciens qui y...

  • 26 octobre 2016

    Récemment, les membres du Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) étaient interpellés au sujet de la décision de gestionnaires de certains établissements de soins d’installer une toilette directement dans l’espace d’une chambre de soins intensifs. De plus, aucun mur ou écran protecteur n’étaient prévus autour de la cuvette.

    La question précise adressée au CINQ était : « Quels sont les risques infectieux reliés à l’aménagement d’une cuvette (de toilette) à l’intérieur d’une chambre de soins intensifs de niveau 1? ».

    La gestion des liquides biologiques dans les milieux de soins requiert l’application de précautions particulières afin d’éviter la contamination de l’environnement, des travailleurs de la santé et des usagers. La disposition des excrétas est...

  • 23 septembre 2016

    Clostridium difficile is the leading cause of healthcare-associated infectious diarrhea in adults, affecting 0.3–2% of hospitalized patients. The epidemiology, pathogenesis, clinical manifestations, risk factors, diagnosis and management of cases of Clostridium difficile–associated diarrhea (CDAD) were the subject of a previous publication. The incidence of CDAD varies widely across and within institutions.

    In 2003, a marked increase was observed in the incidence, morbidity and mortality of CDAD in Québec. Since 2004, considerable efforts have been made to control this infection. The mobilization of infection prevention and control professionals and the allocation of additional resources have made a difference, with CDAD rates falling to their lowest level in...

  • 5 mai 2016

    Gram-negative bacilli (GNB) are bacteria frequently encountered in clinical settings, both as normal flora and as pathogens in a variety of infections. The use of antibiotics has led to the emergence of various resistance mechanisms and some of these bacteria are now resistant to several classes of antibiotics. This document has been prepared to help healthcare-associated infection prevention and control (IPC) teams recognize the major multidrug-resistant Gram-negative bacilli (MDR-GNB) and to implement IPC measures to avoid their transmission in acute care settings in Québec.

    This document is primarily intended to be used as a basic reference for centres that are not dealing with an outbreak. While the measures to be implemented in the case of an outbreak are often mentioned...

  • 13 août 2015

    Les bacilles Gram négatif (BGN) sont des bactéries fréquemment rencontrées en clinique, tant au niveau des flores normales qu'en tant qu'agent pathogène dans une variété d'infections. Avec l'utilisation des antibiotiques, différents mécanismes de résistance sont apparus et certaines de ces bactéries sont maintenant résistantes à plusieurs classes d'antibiotiques. Ce document a été élaboré dans le but d'aider les équipes de prévention et de contrôle des infections nosocomiales (PCI) à reconnaître les bacilles Gram négatif multirésistants (BGNMR) d'importance ainsi qu'à mettre en place les mesures de PCI pour éviter leur transmission dans les milieux de soins aigus du Québec.

    Ce document se veut d'abord une référence de base pour les centres qui ne sont pas aux prises avec une...

  • 16 juillet 2015

    Cette étude réalisée auprès des équipes de prévention est la première depuis la crise épidémique de 2003-2004 et la publication des lignes directrices québécoises sur la prévention des diarrhées associées au Clostridium difficile (DACD). Six ans après cette crise, on note un rehaussement important des ressources professionnelles en prévention des infections comme recommandé par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Les principaux faits saillants dégagés par l'étude sont les suivants :

    • La pénurie d'infirmières en prévention des infections semble avoir été largement comblée puisque les normes recommandées sont atteintes dans plus de 80 % des installations. Cependant, un remplacement fréquent de ces postes est observé puisque 62 % des installations ont eu...
  • 9 juin 2015

    L'application des mesures de prévention et contrôle des infections (PCI) dans les milieux d'hébergement et de soins de longue durée doit être adaptée aux caractéristiques propres à ces milieux, ainsi qu'à la clientèle qui y est hébergée.

    Pour les personnes résidant en hébergement de longue durée, le centre d'hébergement représente un milieu de vie. Bien que l'hébergement en milieu de vie substitut institutionnel soit de plus en plus réservé aux personnes qui présentent des pathologies complexes ou des incapacités motrices, sensorielles ou cognitives importantes, il doit demeurer un lieu de résidence convivial et agréable. Cette réalité module les interventions à réaliser en tant que milieu de soins. L'intensité des soins prodigués est habituellement différente de celle en...

  • 30 mars 2015

    Le Clostridium difficile est la principale cause infectieuse de diarrhée nosocomiale chez l’adulte et affecte 0,3-2 % des patients hospitalisés. L’épidémiologie, la pathogenèse, les manifestations cliniques, les facteurs de risque, le diagnostic et la prise en charge des cas de diarrhée associée au Clostridium difficile (DACD) ont fait l’objet d’une publication antérieure. L’incidence de la DACD est extrêmement variable d’un établissement à un autre et à l’intérieur même de l’établissement.

    Au cours de l’année 2003, une augmentation marquée de l’incidence, de la morbidité et de la mortalité de la DACD a été notée au Québec. Depuis 2004, des efforts considérables ont été déployés afin de contrôler cette infection. La mobilisation des professionnels en...

Pages

S'abonner à Comité sur les infections nosocomiales du Québec