Comité sur les infections nosocomiales du Québec

Membres du comité

Boissonneault, Karine
Desmarteau, Natasha

Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale

Bégin, Nathalie
Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre

Doualla-Bell, Florence
Fafard, Judith

Roger, Michel
Laboratoire de santé publique du Québec

Dubreuil, Bruno
Institut de cardiologie de Montréal

Dufour, Kevin
Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean

Dufresne, Catherine
Centre hospitalier de l’Université Laval

Frenette, Charles
Centre universitaire de santé McGill

Roy, Marie-Claude
Thibeault, Roseline
Trépanier, Pascale

Centre hospitalier universitaire de Québec - Université Laval

Caron, Stéphane
Grenier, Dominique
Hudson, Patricia
Massicotte, Josée
Villeneuve, Jasmin

Direction des risques biologiques et de la santé au travail

Longtin, Yves
Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal

Moisan, Danielle
Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-St-Laurent

Paquet-Bolduc, Bianka
Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec

Pominville, Sara
Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie

McMurray, Zeke
Perna, Silvana

Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

Savard, Noémie
Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

Savard, Patrice
Centre hospitalier de l’Université de Montréal

Membres de l’INSPQ participant au CINQ

Anctil, Geneviève
Boulais, Annick
Charest, Josiane
Desjardins, Fanny
Massicotte, Josée
Parisien, Natasha

Direction des risques biologiques et de la santé au travail

Soutien à la planification, programmation et recherche

Richard, Chantal
Direction des risques biologiques et de la santé au travail

Soutien administratif

St-Onge, Murielle
Direction des risques biologiques et de la santé au travail

 

Recommandations de normes en ressources humaines pour les programmes de prévention et contrôle des infections au Québec

Comité sur les infections nosocomiales du Québec

L’objectif de ce document est de proposer des normes en ressources humaines pour les programmes de prévention et contrôle des infections associées à la prestation des soins au Québec. En effet, le Québec a un retard considérable dans ce domaine. Il est urgent et essentiel de promouvoir les programmes de prévention des infections autant à l’échelle locale que nationale. En situation épidémiologique particulière (ex : SRAS), ces normes devront être rehaussées.

Face aux nouveaux problèmes infectieux émergents (ex. : SRAS, bactéries à résistance multiple) qui touchent les établissements de soins au Québec et qui ont un potentiel de transmission dans la communauté avec des impacts sanitaires et économiques considérables, les administrations des établissements de santé, des régies régionales et gouvernementales doivent être informées sur le potentiel immense de réduction des accidents évitables (morbidité et mortalité) et des coûts des programmes de prévention des infections…

Désinfection des tondeuses à cheveux en milieu carcéral

Comité sur les infections nosocomiales du Québec

Concernant les tondeuses à cheveux qui sont de plus en plus utilisées en milieu carcéral pour obtenir un rasage intégral du crâne, les membres du CINQ sont d’avis que les risques infectieux associés à cette pratique sont similaires à ceux des rasoirs électriques en établissements de soins. De plus, on sait que la prévalence de séropositivité pour les virus à diffusion hématogène dans cette population est plus élevée que la séroprévalence de la clientèle fréquentant les établissements de soins.

Il est donc suggéré d’adapter les recommandations contenues dans l’avis intitulé « L’utilisation des rasoirs électriques en Centres d’hébergement et de soins de longue durée ainsi que les autres établissements de soins du Québec » pour l’utilisation des tondeuses à cheveux en milieu carcéral. Cet avis préparé en juin 2001 est disponible sur le site Web du Ministère de la santé et des…

Risque de transmission de zoonoses par les animaux utilisés en centre d'hébergement et de soins de longue durée

Comité sur les infections nosocomiales du Québec

La présente a pour but de répondre à une question adressée au Comité des infections nosocomiales du Québec (CINQ) quant au risque de transmission d'un porteur de Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) aux autres patients par l'intermédiaire d'un animal utilisé dans un programme de zoothérapie dans un centre d'hébergement et de soins de longue durée.

Recommandations sur le nettoyage et la désinfection des équipements d'hydrothérapie des établissements de soins au Québec

Comité sur les infections nosocomiales du Québec

En décembre 1999, un groupe de travail sur la problématique de l'entretien des équipements d'hydrothérapie dans les établissements de soins était formé à la demande du Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ), comité d'experts sous l'égide du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et de l'Association des médecins microbiologistesinfectiologues du Québec (AMMIQ). Le CINQ avait alors jugé nécessaire que des recommandations officielles soient émises à la suite des demandes formulées par différents intervenants des milieux de soins qui faisaient face à une détérioration prématurée de l'équipement, possiblement associée à l'utilisation de certains produits désinfectants, et qui s'interrogeaient sur la problématique de la prévention des infections en hydrothérapie.

Mesures de contrôle et de prévention des infections à Staphylococcus aureus ayant une sensibilité réduite à la vancomycine au Québec

Comité sur les infections nosocomiales du Québec

À propos des infections à Staphylococcus aureus, le Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) retient les éléments suivants :

Risque de tuberculose chez les ambulanciers

Comité sur les infections nosocomiales du Québec

À la suite du diagnostic de tuberculose maladie chez une ambulancière de la région Mauricie/Bois Francs (04), la Régie régionale de cette région a été invitée à réévaluer quelles étaient les mesures préventives applicables dans cette situation. Cette question a été soulevée à la Table de concertation nationale en maladies infectieuses laquelle a soumis la problématique lors de la dernière réunion du comité sur les infections nosocomiales du Québec.

Utilisations des rasoirs électriques en Centre d'hébergement et de soins de longue durée ainsi que dans les autres établissements de soins du Québec

Comité sur les infections nosocomiales du Québec

Il a été demandé au Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) de produire une opinion scientifique sur le risque biologique posé par le partage des rasoirs électriques dans les centres d'hébergement et de soins de longue durée ainsi que sur la procédure de nettoyage et de désinfection qui pourrait être appliquée à ces instruments.

Le présent avis comporte les principaux éléments qui ressortent de cette révision de la littérature et de cette consultation. Nous considérons que les recommandations contenues dans cet avis s'appliquent à tous les établissements de soins du Québec.