Vladimir Gilca

  • 11 avril 2016

    Le principal objectif du volet VPH (virus du papillome humain) de l’étude PIXEL était d’estimer la prévalence globale et spécifique par génotype des infections génitales au VPH chez les jeunes femmes vaccinées et non vaccinées dans le but d’évaluer l’impact à court terme du programme de vaccination contre le VPH offert au Québec depuis 2008.

    De façon complémentaire, l’étude visait également une première appréciation de l’impact indirect de la vaccination des femmes chez les hommes, en mettant en parallèle la prévalence d’infection orale au VPH chez les femmes à celle des hommes, par groupe d’âge.

    L’étude PIXEL, réalisée au Québec en 2013-2014, a porté sur plus de 3 500 jeunes de 17 à 29 ans. L’étude comprenait à la fois des données recueillies par questionnaire avec des...

  • 30 juillet 2008

    The problem of the prevention of diseases attributable to the human papilloma virus (virus du papillome humain) (HPV) extends beyond the field of infectious diseases traditionally prevented by vaccination. This is why the CIQ has followed a different procedure for the preparation of this report by working with a large group of experts, notably from gynaecologists involved with the fight against cancer and from sexually transmitted infectious diseases areas.

    The synthesis of facts was done by a writing committee made up of 4 people, following a model developed by Erickson and De Wals (Vaccine, 2005) which is currently the benchmark in this area. This synthesis encompasses all the information available up to August 15, 2007. A broader meeting of the CIQ, with more than 20 experts...

  • 29 novembre 2007

    La problématique de la prévention des maladies attribuables aux virus du papillome humain (VPH) déborde le champ des maladies infectieuses traditionnellement couvert par la vaccination. C’est pourquoi le CIQ a suivi une procédure un peu différente pour la préparation de ce rapport en travaillant avec un groupe élargi d’experts provenant notamment des secteurs de la gynécologie, de la lutte contre le cancer et des infections transmissibles sexuellement.

    La synthèse des connaissances a été effectuée par un comité de rédaction de quatre personnes en suivant le modèle développé par Erickson et De Wals (Vaccine, 2005) qui constitue actuellement la référence en ce domaine. Cette synthèse des connaissances couvre les informations disponibles jusqu’au 15 août 2007. Une rencontre...

S'abonner à Vladimir Gilca