SRAS-CoV-2 : Prise en charge des usagers et des travailleurs de la santé ayant des symptômes dans les jours suivant la vaccination COVID-19 en milieux de soins

Les informations disponibles actuellement indiquent que les personnes vaccinées sont susceptibles, dans une proportion significative, de présenter différents symptômes dans les jours suivant la vaccination. Considérant que ces symptômes peuvent ressembler à ceux compatibles avec la COVID-19, des recommandations sur la prise en charge des usagers et des travailleurs de la santé ayant des symptômes post vaccination sont nécessaires.

Ce document a comme objectif de baliser la gestion, en milieux de soins, des usagers et des travailleurs de la santé qui présentent des symptômes suite à la réception du vaccin contre la COVID-19. Des algorithmes ont été élaborés pour guider la prise de décision dans ces situations.

La prise en charge d’un usager qui développe des symptômes post vaccination pour la COVID-19 est différente de celle pour un travailleur de la santé. L’impact de l’instauration des précautions additionnelles pour un usager est moindre que celui du retrait d’un travailleur de la santé. Il faut entre autres considérer la possibilité que le retrait simultané de plusieurs travailleurs de la santé puisse entraîner des bris de service.

Recommandations

  • Considérant que les manifestations cliniques post vaccination peuvent ressembler à des symptômes compatibles avec la COVID-19 ou autres infections (virus respiratoires, gastro-entérite), il faut en tenir compte dans la prise en charge des usagers ou travailleurs de la santé présentant de tels symptômes, tels qu’illustrés dans les algorithmes qui suivent.
  • Pour l’évaluation des TdeS vaccinés lors de la deuxième dose et des personnes avec un épisode de COVID-19 antérieur à une première dose de vaccin, nous recommandons de suivre l’Algorithme #3 – Gestion des travailleurs de la santé post vaccination COVID-19 2e dose OU vacciné 1re dose après épisode de COVID-19 confirmé au lieu de l'outil d’autoévaluation des symptômes de la COVID-19 du MSSS, puisque celui-ci ne tient pas compte de la vaccination dans l’évaluation.
  • Autres mesures qui pourraient diminuer l’impact sur les ressources humaines :
    • Privilégier la vaccination du TdeS avant un congé de quelques jours;
    • Offrir la vaccination des TdeS d’une même unité/service sur plusieurs jours différents;
    • Informer le TdeS des effets secondaires plus fréquents suivant une deuxième dose.