SRAS-CoV-2 : Prise en charge des usagers et des travailleurs de la santé ayant des symptômes post vaccination COVID-19 en milieux de soins

Les vaccins contre la COVID-19 sont maintenant disponibles au Québec. Les informations disponibles actuellement indiquent que les personnes vaccinées sont susceptibles, dans une proportion significative, de présenter différents symptômes suite à la vaccination. Considérant que ces symptômes peuvent ressembler à ceux compatibles avec la COVID-19, des recommandations sur la prise en charge des usagers et des travailleurs de la santé ayant des symptômes post vaccination sont nécessaires.

Ce document a comme objectif de baliser la gestion, en milieux de soins1, des usagers et des travailleurs de la santé qui présentent des symptômes suite à la réception du vaccin contre la COVID-19. Des algorithmes ont été élaborés pour guider la prise de décision dans ces situations.

La prise en charge d’un usager qui développe des symptômes post vaccination pour la COVID-19 est différente de celle pour un travailleur de la santé. L’impact d’instaurer des précautions additionnelles pour un usager est moindre que celui du retrait d’un travailleur de la santé. Il faut entre autres considérer la possibilité que le retrait simultané de plusieurs travailleurs de la santé puisse entraîner des bris de service.

Ces recommandations sont formulées à la lumière des données scientifiques disponibles à ce jour sur les vaccins actuellement utilisés contre la COVID-19 et ses effets secondaires et seront ajustées selon les nouvelles connaissances à venir.

Les recommandations élaborées dans ce document sont basées sur les données suivantes :

  • Le vaccin inactivé à acide ribonucléique (ARN) messager contre la COVID-19 est distribué actuellement au Canada. Pour plus d’informations sur le vaccin, consulter le Protocole d’immunisation du Québec (PIQ).
  • La vaccination contre la COVID-19 n’influence pas les résultats de test de laboratoire pour la recherche du SRAS-CoV-2.
  • Les manifestations cliniques après la vaccination varient en fonction du type de vaccin, de la dose ainsi que l’âge des personnes vaccinées.
    • En général pour un vaccin ARN messager, les réactions locales généralement d’intensité légère à modérée (rougeur, douleur et œdème au site d’injection) sont plus fréquentes après la première dose chez les 18 à 55 ans et celles-ci disparaissent en quelques jours. Les réactions systémiques (p. ex. : fatigue, céphalée, fièvre < 39 °C ou myalgie) généralement d’intensité légère à modérée, apparaissent dans les 48 heures suivant la vaccination et se résorbent en 1 à 2 jours suivant leur apparition. Celles-ci sont plus fréquentes à la deuxième dose et chez le même groupe d’âge (PIQ, 2020).
    • Les personnes âgées de plus de 55 ans présentent donc moins de manifestations cliniques post vaccination.
  • Selon les données d’études de phase 3 (documents soumis à la FDA américaine) pour chacun des deux vaccins actuellement utilisés (Vaccin ARNm-1273 de Moderna et Vaccin ARN BNT 162b de Pfizer-BioNTech), en excluant les cas survenus dans les 14 jours suivant la 1re dose, l’efficacité vaccinale est de 92 % (69-99 %) 14 jours après la 1re dose et 95 % (87-98 %) après la 2e dose (CIQ 2021; Moderna 2021; Pfizer-BioNtech 2021).
  • Considérant que les manifestations cliniques post vaccination peuvent ressembler à des symptômes compatibles avec la COVID-19 ou autres infections (virus respiratoires, gastro-entérite), il faut en tenir compte dans la prise en charge des usagers ou travailleurs de la santé présentant de tels symptômes tel qu’illustré dans les algorithmes qui suivent.
  • Les personnes ayant eu un test positif COVID-19 et rétablies depuis ≤ 3 mois qui présentent des symptômes compatibles avec la COVID-19 suite à la vaccination ne requièrent aucun test ni isolement préventif en lien avec la COVID-19. Toutefois, une évaluation clinique est recommandée afin d’obtenir un diagnostic différentiel.

Algorithme de gestion des usagers post vaccination COVID-19

 

Algorithme de gestion des travailleurs de la santé post vaccination COVID-19


1 Ce document concerne tous les milieux de soins, soit les hôpitaux (soins de courte durée), les cliniques médicales (incluant les GMF, cliniques externes, cliniques COVID-19, etc.), les milieux de réadaptation, les milieux de soins de longue durée (CHSLD) et les autres ressources d’hébergement de ce type (ex. : unité de soins de longue durée dans une résidence privée pour aînés) ainsi que lors des soins à domicile.

Références


Historique des modifications

Version Date Pages Modifications
V 1.2 2021-01-15  
  • Modifications sur les vaccins disponibles et l'efficacité vaccinale
  • Précisions sur les personnes ayant eu un test positif COVID-19 et rétablis depuis ≤ 3 mois
SRAS-CoV-2 : Prise en charge des usagers et des travailleurs de la santé ayant des symptômes post vaccination COVID-19 en milieux de soins

Auteur(s): 

Comité: 

Sujet(s): 

Type de publication: