Surveillance de laboratoire des souches d’entérobactéries résistantes aux carbapénèmes isolées au Québec en 2019

L’émergence des entérobactéries résistantes aux carbapénèmes est un problème de santé publique majeur. La résistance de ces bactéries à plusieurs classes d’antibiotiques peut conduire à des impasses thérapeutiques. Une surveillance a été instaurée en 2010. Les données présentées incluent les résultats des analyses TAAN carbapénèmases délocalisées dans les quatre établissements désignés dans le réseau, de même que l’identification et la caractérisation des gènes de carbapénèmases présents dans les entérobactéries productrices de carbapénèmases (EPC) reçues au Laboratoire de santé publique du Québec en 2019.

L’analyse des résultats obtenus dans le cadre du programme de surveillance en laboratoire des entérobactéries productrices de carbapénèmases (EPC) a permis de dégager les éléments suivants :

  • Le gène KPC a été identifié chez 422 souches (58,4 %) des 722 souches productrices de carbapénèmases testées;
  • Cent quarante-cinq souches (20,1 %) étaient productrices d’une métallo-β-lactamase de type NDM, soit une augmentation fréquence de 42,9 % de souches d’EPC porteuses du gène NDM par rapport à 2018. Pour la première fois depuis le début de la surveillance des EPC en 2010, le gène NDM est au deuxième rang des gènes les plus prévalents;
  • Le gène OXA-48 (famille) a été identifié chez 126 souches (17,4 %). Il demeure un gène important;
  • Les gènes NDM et OXA-48 (famille) ont été retrouvés simultanément chez neuf souches soit six souches d’E. coli et trois souches de K. pneumoniae;
  • Les gènes KPC et OXA-48 (famille) ont été retrouvés simultanément chez une souche d’E. coli;
  • Le gène IMI/ NMC a été identifié simultanément chez 25 souches (3,5 %) d’E. cloacae (n = 15), d’E. cloacae complex (n = 9) et d’E. ludwigii (n = 1);
  • Une souche de K. pneumoniae portait simultanément les gènes KPC et VIM;
  • Dix souches (1,4 %) de Serratia marcescens ont été trouvées porteuses du gène SME;
  • Le gène VIM a été retrouvé chez trois souches, une Citrobacter freundii,une Enterobacter hormaechei et une Klebsiella pneumoniae;
  • Le gène GES a été retrouvé chez une souche de Citrobacter braakii;
  • Une souche de Morganella morganii a été trouvée positive pour le gène IMP.
Surveillance de laboratoire des souches d’entérobactéries résistantes aux carbapénèmes isolées au Québec en 2019

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISSN (électronique): 

1929-574X

Notice Santécom: