Mesures règlementaires à l'étude visant à atténuer l'impact de la publicité des produits de vapotage chez les jeunes et les non-utilisateurs de produits du tabac

Le présent mémoire est déposé dans le cadre des consultations de Santé Canada sur des mesures règlementaires à l’étude visant à resserrer la Loi sur le tabac et les produits de vapotage. Ces mesures visent à restreindre davantage la publicité des produits de vapotage pour en prévenir l’usage chez les jeunes et les non-utilisateurs de tabac. L’Institut national de santé publique du Québec accueille favorablement l’intention de Santé Canada et souhaite partager l’expérience du Québec, qui a adopté en 2015 une loi interdisant pratiquement toute forme de promotion et de publicité des cigarettes électroniques et de tout autre dispositif qui s’y apparente.

  • Il est bien démontré que la publicité et la promotion des produits du tabac augmentent les risques de commencer à fumer et il est plausible qu’il en soit de même pour la promotion des produits de vapotage.
  • Le besoin de réglementer la promotion et la publicité des produits de vapotage est appuyé par des études qui indiquent que les nouveaux produits sont largement promus sur les réseaux sociaux et que le contenu des publicités a visé les adolescents.
  • Un nouveau type de cigarette électronique au design attrayant, très concentré en nicotine et facile à dissimuler suscite un fort engouement chez les adolescents et les jeunes adultes.
  • Le Québec est la province où l’encadrement de la cigarette électronique serait le plus restrictif depuis l’adoption de la Loi concernant la lutte contre le tabagisme en 2015.
  • Des données recueillies avant et après la mise en application de la loi québécoise indiquent que l’expérimentation et l’usage de la cigarette électronique n’ont pas augmenté au Québec en 2016-2017 contrairement à ce qu’on observe dans d’autres provinces.
  • L’INSPQ appuie l’initiative de Santé Canada de vouloir limiter davantage la promotion et la publicité des produits de vapotage pour prévenir l’usage chez les adolescents et recommande d’étendre les mesures proposées pour protéger aussi les jeunes adultes non-utilisateurs de tabac.
  • L’INSPQ recommande d’étendre l’interdiction de publicités de produits de vapotage dans tous les lieux publics afin de protéger les enfants, les adolescents et les jeunes adultes des incitations à utiliser les produits de vapotage dans tous les lieux qu’ils fréquentent.
  • L’INSPQ recommande d’interdire la radiodiffusion de publicités de produits de vapotage en tout temps et sur tous les médias incluant Internet et les réseaux sociaux.
  • L’INSPQ estime qu’une réflexion sur la réglementation quant au design des cigarettes électroniques serait nécessaire pour limiter la promotion.
Mesures règlementaires à l'étude visant à atténuer l'impact de la publicité des produits de vapotage chez les jeunes et les non-utilisateurs de produits du tabac

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-83716-9

Notice Santécom: