Surveillance des impacts sanitaires des vagues de chaleur extrême au Québec : bilan de la saison estivale 2011

L'objectif de ce bilan est d'estimer l'impact sanitaire des vagues de chaleur extrême de la saison estivale 2011. L'étude compare les taux bruts de décès, d'hospitalisations, d'admissions à l'urgence, de transports ambulanciers, d'appels au service Info-Santé pour Chaleur accablante et pour Maladies liées à la chaleur pendant les vagues de chaleur extrême de 2011 à ceux des périodes de comparaison (2008, 2009 et 2010) à l'aide des intervalles de confiance à 95 %.

Comparativement au bilan 2010, celui-ci présente plusieurs modifications méthodologiques à la suite de consultations avec les directions de santé publique (DSP), notamment en ce qui concerne la définition des vagues de chaleur, des périodes d'impact sanitaire, des périodes de référence et le regroupement des régions à des fins d'analyse.

Pendant la saison estivale 2011, trois régions sociosanitaires (Estrie, Lanaudière et Mauricie et Centre-du-Québec) ont été touchées par un épisode de vague de chaleur extrême ayant eu lieu pendant le mois de juillet. Ces régions ont montré un excès significatif d'appels au service Info-Santé pour cause de Chaleur accablante. Par contre, aucun excès significatif des taux bruts de décès, d'hospitalisations, d'admissions à l'urgence, de transports ambulanciers ou d'appels au service Info-Santé pour Maladies liées à la chaleur n'a été documenté.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-65541-1

ISBN (imprimé): 

978-2-550-65540-4

ISSN (électronique): 

1929-6711

ISSN (imprimé): 

1929-6703

Notice Santécom: