Variole simienne, poliomyélite et COVID-19