Le Cyanokit® finalement commercialisé au Canada

Volume 27, Numéro 3

  • Pierre-André Dubé
    B. Pharm., Pharm. D., M. Sc., C. Clin. Tox., Pharmacien-toxicologue, Institut national de santé publique du Québec

Dernière modification: 

20 février 2018

Introduction

Jusqu’à tout récemment, aucun antidote contre les intoxications au cyanure n’était homologué au Canada. Les pharmaciens et les médecins devaient remplir de longs formulaires du Programme d’accès spécial (PAS) de Santé Canada pour obtenir l’autorisation de commander des antidotes homologués dans d’autres pays, et d’être en mesure de les administrer à leurs patients. Finalement, en date du 17 décembre 2010, Santé Canada a approuvé la commercialisation du Cyanokit® (hydroxocobalamine) au Canada, et celui-ci peut être obtenu sans l’intermédiaire du PAS de Santé Canada depuis le 1er avril 2011. Le Cyanokit® est indiqué pour le traitement des intoxications confirmées ou suspectées au cyanure.

Présentation disponible

Le Cyanokit® est une trousse incluant :

  • 2 fioles de verre incolore de 250 ml contenant chacune 2,5 g d’hydroxocobalamine en poudre pour solution injectable;
  • 2 dispositifs de transfert stériles;
  • 1 ensemble de perfusion intraveineuse stérile;
  • 1 cathéter court stérile pour l’administration en pédiatrie(1).

Le fabricant autorisé est EMD Serono Canada et le numéro de produit est le FR2JR87. Son DIN attribué par Santé Canada est le 02360721. Le coût de la trousse est actuellement de 909,60 $ CA (exempt de taxes). Le fabricant n’autorise malheureusement pas de crédit pour un retour de fioles non entamées après la date d’expiration.

Le Cyanokit® n’est actuellement pas disponible chez les divers grossistes. Les pharmacies doivent donc s’approvisionner en contactant directement le fabricant.

Stockage

Tout établissement de santé fournissant des services d'urgence devrait stocker au moins 10 g d’hydroxocobalamine (2 trousses de Cyanokit®)(2). De plus, comme le thiosulfate de sodium pourrait être utilisé comme adjuvant au traitement de l’hydroxocobalamine, l’établissement de santé devrait également stocker au moins 25 g de thiosulfate de sodium (également commercialisé au Canada par Hospira, DIN 02137186).

Pour ce qui est des trousses usuelles d'antidotes contre le cyanure (Keystone, Akorn, etc.) contenant nitrite d'amyle, nitrite de sodium et thiosulfate de sodium, puisqu'un médicament est maintenant commercialisé au Canada pour le traitement de l'intoxication au cyanure, Santé Canada a décidé d'annuler le service du PAS pour ces trousses. Celles-ci ne sont donc plus disponibles au Canada.

Posologie

  • Dose adulte :
    • Administrer 5 g, soit 2 fioles de 2,5 g, IV en 15 minutes;
    • Répéter la dose de 5 g après 15 minutes si aucune amélioration ou amélioration partielle.
  • Dose pédiatrique :
    • Administrer 70 mg/kg (jusqu’à concurrence de 5 g) IV en 15 minutes;
    • Répéter la dose après 15 minutes si aucune amélioration ou amélioration partielle(2).

Reconstitution

  • Chaque fiole doit être reconstituée avec 100 ml de NaCl 0,9 %en utilisant le dispositif de transfert stérile fourni;
    • Uniquement si le NaCl 0,9 % n’est pas disponible, on peut également utiliser du dextrose 5% ou du lactate Ringer comme diluant;
  • Balancer ou retourner la fiole pendant au moins 30 secondespour mélanger la solution;
    • La fiole ne doit pas être agitée, cela pouvant provoquer la formation de mousse et rendre plus difficile le contrôle de la reconstitution. Puisque la solution reconstituée est rouge foncé, quelques particules insolubles peuvent ne pas être vues;
  • Répéter cette procédure avec la seconde fiole si nécessaire (si dose > 2,5 g);
  • L’ensemble de perfusion IV fourni dans la trousse doit ensuite être utilisé, car il contient un filtre adapté et doit être amorcé avec la solution reconstituée;
  • Chaque fiole reconstituée avec 100 ml de diluant donne une concentration finale de 0,025 g/ml (25 mg/ml);
  • La fiole est stable 6 heures après reconstitution(1).

Administration

Perfuser chaque dose IV d’une concentration finale de 0,025 g/ml (25 mg/ml), en 15 minutes.

Le tableau suivant peut aider le clinicien lors du calcul des doses pédiatriques :

Tableau des doses pédiatriques (70 mg/kg = 0,07 g/kg)
Poids (kg)*

5

10

15

20

25

30

35

40

45

50

55

60

Dose (g)

0,35

0,70

1,05

1,40

1,75

2,10

2,45

2,80

3,15

3,50

3,85

4,20

Volume (ml)**

14

28

42

56

70

84

98

112

126

140

154

168

* Arrondir au poids supérieur s’il y a lieu.

** Volume à administrer de la solution à 0,025 g/ml pour obtenir la dose voulue.

Compatibilité

Diluants compatibles

  • NaCl 0,9 %, lactate Ringer, dextrose 5 %(1,3).

Médicaments incompatibles en dérivation-Y

  • Acide ascorbique, diazépam, dobutamine, dopamine, fentanyl, nitrite de sodium, nitroglycérine, pentobarbital, propofol, thiopental, thiosulfate de sodium(1,3).

Effets indésirables

Coloration rouge de la peau et des liquides biologiques, augmentation légère de la tension artérielle, interférence avec certaines analyses de laboratoire effectuées par colorimétrie (créatinine, bilirubine, etc.)(2). Il est aussi possible que l’hémodialyse soit techniquement difficile ou impossible, l’appareil interprétant la coloration rosée du dialysat comme une fuite de sang.

Annexe

Monographie du produit : Cyanokit® (Version 2010-12-17).

Pour toute correspondance

Pierre-André Dubé
Rédacteur en chef – Bulletin d’information toxicologique
Institut national de santé publique du Québec
945, avenue Wolfe, 4e étage, Québec (Québec) G1V 5B3
Téléphone : 418 650-5115, poste 4647
Télécopieur : 418 654-2148
Courriel : [email protected]

Références

  1. Monographie de produit - Cyanokit. EMD Serono Canada 2010-12-17;1-32.
  2. Bailey B, Blais R, Gaudreault P, Gosselin S, Laliberté M. Les antidotes en toxicologie d'urgence. 3 ed. Centre antipoison du Québec; 2009.
  3. IV Compatibility of Hydroxocobalamin. Trissel's 2 Clinical Pharmaceutics Database 2011; (consulté le 2011-06-08).

Dubé PA. Le Cyanokit® finalement commercialisé au Canada. Bulletin d’information toxicologique 2011-07-15. [En ligne] https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/le-cyanokitr-finalement-commercialise-au-canada

Le Bulletin d’information toxicologique (BIT) est une publication conjointe de l’équipe de toxicologie clinique de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et du Centre antipoison du Québec (CAPQ). La reproduction est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite. Les articles publiés dans ce bulletin d'information n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs et non celle de l'INSPQ ou du CAPQ.

ISSN : 1927-0801