Surveillance

  • 4 septembre 2018

    Ce feuillet documente l’ampleur des pathologies vasculaires regroupées ou isolées, au Québec. En 2015-2016, plus de 730 000 Québécois âgés de 20 ans et plus ont reçu un diagnostic de maladies vasculaires, à l’hôpital ou en ambulatoire, ce qui représente une prévalence brute de 11,3 %.

    Pour cette même année, plus de 47 000 Québécois ont reçu, pour la première fois, un diagnostic d’une maladie vasculaire. Parallèlement, plus de 36 000 personnes ayant reçu un tel diagnostic en sont décédées.

    La prévalence et l’incidence ont diminué au cours de la période à l’étude, alors que la mortalité est relativement stable.

    Parmi les maladies vasculaires étudiées, les cardiopathies ischémiques présentent la prévalence et l’incidence les plus élevées, mais la plus faible...

  • 23 août 2018
    • Each year in Québec, approximately 174 people commit suicide by drug overdose, of which at least 15 are the result of over-the-counter (OTC) drug overdoses.
    • A substantial number of suicides and suicide attempts by overdose involve more than one substance.
    • The number of suicides by OTC medication is under-estimated, since in cases where several drugs have been ingested, only the substance that is presumed to have caused the death is considered when determining the most likely cause of death.
    • Acetaminophen is by far the most common drug involved in intentional OTC drug overdoses, followed by salicylates, non-steroidal anti-inflammatories, and antihistamines. Depending on the ingested drug and dose, these medications can have serious adverse health...
  • 10 août 2018

    Bactériémies associées aux accès vasculaires en hémodialyse
    Résultats de surveillance 2017-2018

    Entre le 1er avril 2017 et le 31 mars 2018, 47 unités d’hémodialyse ont participé à la surveillance des bactériémies associées aux accès vasculaires en hémodialyse, pour un cumul de 58 224 patients-périodes (tableau 1). Ces unités ont rapporté 135 bactériémies, survenues chez 127 patients. La proportion de patients-périodes sur fistule est de 39,6 %. Le taux d’incidence est de 0,02 par 100 patients-périodes pour les patients ayant une fistule artérioveineuse sans trou de bouton, de 0,...

  • 9 août 2018

    Infections à entérocoques résistants à la vancomycine (ERV)
    Résultats de surveillance 2017-2018

    Entre le 1er avril 2017 et le 31 mars 2018, 87 installations de santé ont participé à la surveillance des infections nosocomiales à entérocoques résistants à la vancomycine (ERV), pour un cumul de 4 820 847  jours-présence (tableau 1). Un total de 44 infections nosocomiales à ERV est rapporté parmi les patients dont l’infection a été acquise au cours d’une hospitalisation (actuelle ou antérieure, catégories 1a et 1b) dans l’installation déclarante. Le taux d’incidence des infections...

  • 9 août 2018

    Infections à bacilles à Gram négatif producteurs de carbapénémases (BGNPC)
    Résultats de surveillance 2017-2018

    Entre le 1er avril 2017 et le 31 mars 2018, 88 installations de santé ont participé à la surveillance des infections à bacilles à Gram négatif producteurs de carbapénémases (BGNPC) qui est obligatoire depuis cette année, pour un cumul de 4 971383 jours-présence (tableau 1). Au total, 15 infections nosocomiales à BGNPC sont rapportées comme étant acquises au cours d’une hospitalisation (actuelle ou antérieure, catégories 1a et 1b) dans une installation déclarante. Le...

  • 8 août 2018

    Bactériémies nosocomiales panhospitalières
    Résultats de surveillance 2017-2018

    Entre le 1er avril 2017 et le 31 mars 2018, 87 installations de santé ont participé à la surveillance des bactériémies panhospitalières, pour un cumul de 4 784 376 jours-présence (tableau 1). Ces installations ont rapporté 3 060 bactériémies, survenues chez 2 855 patients. Le taux d’incidence total est de 5,34 cas par 10 000 jours-présence. Le taux d’incidence en 2017-2018 est demeuré stable par rapport aux années précédentes, mais l’incidence des bactériémies...

  • 8 août 2018

    Bactériémies sur cathéters centraux aux soins intensifs
    Résultats de surveillance 2017-2018

    Entre le 1er avril 2017 et le 31 mars 2018, 67 unités de soins intensifs ont participé à la surveillance des bactériémies sur cathéters centraux, pour un cumul de 127 964 jours-cathéters (tableau 1). Ces unités ont rapporté 123 bactériémies, survenues chez 121 patients. Le taux d’incidence est de 0,81 par 1 000 jours-cathéters dans les unités coronariennes, de 0,75 dans les unités universitaires adultes, de 0,71 dans les unités non universitaires adultes, de 1,72 dans les unités...

  • 7 août 2018

    Diarrhées associées au Clostridium difficile
    Résultats de surveillance 2017-2018

    Entre le 1er avril 2017 et le 31 mars 2018, 90 installations de santé ont participé à la surveillance des diarrhées à Clostridium difficile (DACD), pour un cumul de 4 905 940 jours-présence (tableau 1). Ces installations ont rapporté 2 152 DACD nosocomiales, soit acquises au cours d’une hospitalisation (actuelle ou antérieure, catégories 1a et 1b). Le taux d’incidence des DACD nosocomiales est de 4,39 par 10 000 jours-présence. Ce taux d’incidence est en baisse pour une troisième année...

  • 6 août 2018

    Bactériémies à Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline
    Résultats de surveillance 2017-2018

    Entre le 1er avril 2017 et le 31 mars 2018, 87 installations de santé ont participé à la surveillance des bactériémies à Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM), pour un cumul de 4 820 847 jours-présence (tableau 1). Ces installations ont rapporté 63 bactériémies nosocomiales à SARM. Le taux d’incidence des bactériémies nosocomiales à SARM est de 0,13 / 10 000 jours-présence et est stable depuis les trois dernières années. La...

  • 31 juillet 2018

    Pour l’année 2016

    • Les pneumocoques de sérotypes 22F, 15A, 19A et 3 furent, par ordre décroissant, les plus fréquemment isolés durant l’année 2016.
    •  Aucune diminution notable de l’incidence des cas causés par le sérotype 3 n’est constatée dans les différents groupes d’âge bien que ce sérotype figure dans les vaccins VPC‑13 et VPP‑23. On remarque toutefois pour la première fois au total significativement moins de cas en 2016 que la moyenne des cas des 5 années précédentes chez les 5 ans et plus.
    • L’incidence du 19A semble stagner depuis 2014 tant chez les adultes (hôpitaux sentinelles) que chez les enfants (tous les laboratoires).

    Données chez les enfants de moins de 5 ans

    • L’évaluation de l’impact...

Pages

S'abonner à Surveillance