Sondage « Attitudes envers les personnes vivant avec le VIH dans la population générale du Québec »

La stigmatisation associée au VIH/sida se fonde sur des opinions négatives déjà présentent dans les sociétés et les accentue. Par exemple, il n'est pas rare d'entendre dire que les PVVIH ont mérité ce qui leur arrive, leur infection étant associée à des comportements désapprouvés (liés à la sexualité ou encore à des activités illégales). Par exemple, les comportements homosexuels restent pour plusieurs des conduites sociales inacceptables. Pour les femmes infectées par le VIH, elles peuvent être jugées comme étant de mœurs légères. D'autre part, l'épidémie du sida a engendré des attitudes de crainte et de peur de l'infection dans la population générale, souvent alimentées par les médias. Ces opinions et attitudes nourrissent la stigmatisation et la discrimination envers les PVVIH. Une première étude réalisée en 1996 au Québec et financée par le Centre québécois de coordination sur le sida du ministère de la Santé et des Services sociaux, visait à mesurer ces opinions et attitudes envers les PVVIH dans la population générale, auprès d'un échantillon de 3501 personnes (Adrien & al., 2000). Cette étude a également permis d'obtenir des informations sur les comportements sexuels et de protection reliés au VIH/sida des québécois et d'identifier des sous-groupes plus à risque au sein de cette population. L'étude a permis de valider une échelle mesurant les attitudes envers les PVVIH et une échelle mesurant les attitudes envers l'homosexualité masculine (Leaune, 1998).

Le sondage réalisé au printemps 2002 avait pour objectif de mesurer les changements qui auraient pu survenir depuis 1996 en regard des attitudes envers les PVVIH et de l'homosexualité masculine, en utilisant les échelles validées en 1996. De nouveaux énoncés ont été ajoutés pour prendre en considération l'émergence de nouvelles attitudes en regard de l'évolution de l'épidémie ou de nouvelles mesures pour contrôler l'épidémie.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (imprimé): 

2-550-41870-0

Notice Santécom: