L'épidémiologie de la grippe A(H1N1) étant en constante évolution, l'OMS a rehaussé le niveau d'alerte à la pandémie à la phase 6, le 11 juin dernier. Ce rehaussement n'est pas dû à une virulence accrue mais plutôt à l'intensité et l'étendue de la transmission à travers le monde. Jusqu'à maintenant, on a pu constater que la plupart des cas étaient bénins et que la grippe se comportait comme la grippe saisonnière. C'est pourquoi dans une lettre adressée au directeur des Centers for Disease Control and Prevention, la Society for Healthcare Epidemiology of America (SHEA), conjointement avec l'Association for Professionals in Infection Control and Epidemiology (APIC) et l'Infectious Diseases Society of America (IDSA) a recommandé une diminution de l'intensité des précautions requises lors des soins aux patients atteints ou suspects de grippe A(H1N1) . Les membres du CINQ ont pris connaissance de cette position lors de leur réunion tenue le 23 juin dernier et ont revu les recommandations qu'ils avaient émises le 22 mai 2009. Quelques ajustements doivent y être apportés, uniquement dans les sections portant sur les mesures de prévention et contrôle de la grippe A(H1N1).

Les changements retenus dans les recommandations portant sur la grippe A(H1N1) portent sur les points suivants :

  • Les procédures générant des aérosols (PGA) qui nécessitent le port d'un APR N-95 ainsi que d'une protection oculaire, une blouse à manches longues et des gants sont les suivantes :
    • Intubation;
    • Bronchoscopie;
    • Réanimation cardio-respiratoire;
    • Aspiration des sécrétions des voies respiratoires en circuit ouvert (excluant les prélèvements naso-pharyngés);
  • Les indications du port d'un APR N-95 se limitent aux procédures générant des aérosols telles qu'énoncées ci-haut, conjointement avec le port de protection oculaire, blouse, et gants;
  • Les indications du port d'une protection oculaire se limitent aux procédures générant des aérosols telles que décrites ci-haut. Dans les autres cas, le port de la protection oculaire est requis selon les pratiques de base;
  • Pour le choix d'un modèle de masque chirurgical et/ou de procédure, veuillez vous référer à l'annexe 5 du présent document.

Les recommandations qui découlent de ces changements, tout comme celles qui sont maintenues dans le document du 22 mai 2009, seront ajustées selon l'évolution de la situation épidémiologique et des connaissances sur les agents pathogènes en cause.

Note(s): 

Veuillez noter que des modifications ont été apportées à cette publication (5 août 2009).

Veuillez noter que ce document vient modifier certains éléments de la publication Prévention de la transmission des maladies respiratoires sévères d'origine infectieuse (MRSI), de l'influenza aviaire A(H5N1) et de la grippe A(H1N1) d'origine porcine dans les milieux de soins publiée le 22 mai 2009.

Comité: 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-56589-5

Notice Santécom: