L’objectif de l’étude était de cerner les retombées des activités de l’IPCDC auprès de quatre CSSS engagés dans une démarche d’accompagnement, ainsi qu’auprès de leur ASSS respective. La collecte des données s’est déroulée d’août à novembre 2013. Les CSSS à l’étude ont été choisis parce qu’ils étaient dans une démarche d’accompagnement avec l’IPCDC et parce qu’ils répondaient à des critères associés à des modèles de pilotage de la gestion du changement organisationnel, soit les modèles intuitif, informel ou formel (Trottier, 2013).

Cet étude montre que l’expertise développée par l’IPCDC est un acquis à conserver et à consolider. Ses activités sont toujours requises dans les années à venir pour renforcer l’exercice et le soutien à la responsabilité populationnelle. L’engagement actif et soutenu des agences pour soutenir l’exercice de la responsabilité populationnelle dans leur région est souhaité par toutes les personnes que nous avons rencontrées. Enfin, les personnes interviewées considèrent que le ministère de la Santé et des Services sociaux doit s’engager dès maintenant dans des actions structurantes afin de jeter les bases nécessaires à la consolidation de l’exercice de la responsabilité populationnelle dans l’ensemble du système. Ces principales actions sont : l’engagement formel du Ministère en faveur de la RP; le soutien financier des projets de RP; l’identification d’indicateurs de performance permettant de mesurer les actions sur les déterminants de la santé et leur incorporation aux ententes de gestion; le développement d’une coordination fluide entre les directions; une plus grande synergie inter ministérielle; et le parachèvement des systèmes d’information.

Auteur(s): 

Comité: 

Sujet(s): 

Type de publication: 

Notice Santécom: