Revue rapide de la littérature scientifique sur le fardeau de la COVID-19 et les facteurs associés à la gravité de la maladie chez les enfants de 0 à 4 ans

Faits saillants 

  • Comme des vaccins contre la COVID-19 pourraient être homologués et rendus disponibles prochainement pour les enfants de 0 à 4 ans, il apparaît important de connaître le fardeau de la COVID‑19 et les facteurs associés à la gravité de la maladie dans ce groupe d’âge.
  • Le risque de développer une forme grave de la maladie chez ces enfants semble être moindre ou similaire pour les enfants infectés par le variant Omicron comparativement au variant Delta. 
  • Bien que le risque de maladie grave ne soit pas plus important en comparaison avec le variant Delta, les taux d’hospitalisations semblent être plus élevés avec le variant Omicron en raison d’une plus forte transmissibilité, ce qui a engendré un nombre de cas plus élevé.
  • Durant la période pré-Omicron, le risque de développer une forme grave (hospitalisation, admissions en soins intensifs et de décès) de la maladie était plus important chez les enfants avec au moins une comorbidité. Les données ne sont pas encore disponibles pour la période Omicron.
  • Les enfants de moins d’un an semblent être plus à risque que les 1 à 4 ans de développer une forme grave de la maladie, malgré que d’autres études soient nécessaires, afin de confirmer cette observation.
  • L’occurrence de décès, dans ce groupe d’âge, dus à la COVID-19 est très rare.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

Notice Santécom: