Consultations concernant les effets de la pandémie sur la santé mentale : propositions de santé publique

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) salue l’initiative du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) de mener des consultations concernant les effets de la pandémie sur la santé mentale de la population québécoise et souligne l’importance de mobiliser l’ensemble de la société autour de cet enjeu important.

Depuis mars 2020, l’INSPQ mène une veille signalétique sur la COVID-19 afin de recenser la littérature scientifique et grise sur les impacts psychosociaux de la pandémie de COVID-19 et dégager plusieurs pistes d’action adaptées au contexte de crise sanitaire. Ces dernières ont été regroupées dans ce mémoire afin de contribuer aux réflexions entourant le prochain Plan d’action interministériel en santé mentale. Par ces pistes d’action, l’INSPQ soutient que :

  • La santé mentale est influencée par les expériences vécues tout au long de la vie. Le contexte de pandémie engendre plusieurs bouleversements personnels et sociaux qui constituent autant d’expériences qui influenceront la santé mentale actuelle et future.
  • Outre le soutien aux personnes qui doivent composer avec un diagnostic de trouble mental, le Plan d’action interministériel devrait prévoir un ensemble de mesures pour augmenter et préserver les facteurs de protection en santé mentale pour tous les Québécois.
  • Les mesures qui visent les déterminants de la santé mentale seront particulièrement importantes au cours de la phase de rétablissement post-pandémie, pour réduire les inégalités sociales de santé au sein de la population québécoise.
  • L’amélioration de la santé mentale nécessite le déploiement d’un continuum d’interventions complémentaires intégrant des actions individuelles, des actions visant à rendre les milieux inclusifs et bienveillants ainsi que des politiques publiques favorables à la santé et au bien‑être.
  • L’impact de ce que nous avons vécu et les transformations vers une « nouvelle normalité » après la crise soulèvent des enjeux qu’il convient d’aborder maintenant. Toutes les sphères de la société sont interpellées comme en témoigne la table des matières de ce mémoire.
  • L’INSPQ est disponible pour accompagner les travaux visant à soutenir la réflexion sur les mesures de « Promotion-Prévention » en santé mentale basée sur les meilleures évidences scientifiques.
Consultations concernant les effets de la pandémie sur la santé mentale : propositions de santé publique

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-88504-7