Rapport d'activités 2018 : Programme de contrôle externe de qualité en pathologie

Ce rapport résume les activités réalisées par le programme de contrôle externe de qualité en pathologie (CEQP) en 2018 et décrit les résultats pour les activités complétées durant cette année.

Cytologie

Le programme de l’Institute for Quality Management in Healthcare (IQMH) propose une activité éducative d’interprétation de frottis gynécologiques et non gynécologiques aux 40 laboratoires inscrits en cytologie. La concordance des réponses saisies par les laboratoires à l’exercice 2017-2018 a été établie à 99,2 % pour les cas gynécologiques et à 96,3 % pour les cas non gynécologiques.

Histologie

Les 46 laboratoires inscrits aux essais d’histologie en 2018 étaient invités à soumettre pour évaluation des lames colorées par leur technique habituelle de colorations histochimiques et immunohistochimiques (IHC).

De 91,2 à 95,4 % des résultats des colorations histochimiques et de 68,4 à 97,3 % des résultats des colorations IHC ont satisfait aux critères d’acceptabilité définis par l’IQMH. La comparaison entre les résultats antérieurs de colorations répétées a révélé cette fois-ci quelques lacunes pour les colorations GATA3 et Pancytokératine (PanCK). Les colorations évaluées en 2018 ont obtenu des résultats équivalents à ceux des exercices antérieurs.

En 2017, l’INSPQ a amorcé une collaboration avec un nouveau fournisseur canadien, le Canadian Immunohistochemistry Quality Control (CIQC). Les marqueurs du cancer du sein, les marqueurs du MMR, ainsi que 5 autres marqueurs ont été évalués par le CIQC.

Les résultats des interprétations des marqueurs du cancer du sein pour les récepteurs hormonaux d’oestrogène (ER) et la progestérone ont oscillé de 91 à 100 %, et de 93 à 100 % pour les marqueurs HER2 effectués par technique IHC.

Les résultats des interprétations des marqueurs du MMR ont eu une moyenne provinciale de 98 %. Les résultats des cinq autres marqueurs IHC inclus au programme ont également varié de 94 à 100 %.

Une compilation des résultats des cinq dernières années indique que les techniques automatisées ont généré plus fréquemment des scores moyens supérieurs que les techniques manuelles. L’analyse des résultats en fonction du volume annuel de tests révèle l’absence de lien systématique entre volume analytique et le score obtenu.

Il est souhaitable que toutes les colorations IHC soient réalisées avec des tissus fixés au formol tamponné 10 %, comme recommandé par le Clinical and Laboratory Standards Institute, le comité consultatif en anatomopathologie et l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec. Cinq laboratoires (13 %) rapportent encore utiliser un autre fixateur pour leurs tissus témoins.

ISH, cytogénétique et essais moléculaires

Un taux de réussite de 100 % a été enregistré pour la majorité des essais d’aptitude sélectionnés au College of American Pathologists (CAP) en 2018. Les moyennes provinciales pour les essais ISH, cytogénétiques et ceux de génétique moléculaire ont oscillé de 92 à 100 %.

Participation

Le taux de participation aux essais d’aptitude a varié de 89 à 100 % en fonction des groupes d’activités. Le calcul du taux est basé sur le nombre de participations attendues, c’est-à-dire le nombre d’inscriptions multiplié par le nombre d’envois prévus.

Investigation des discordances

Suite au constat d’un résultat discordant, il est demandé au participant d’inventorier les éléments ayant pu causer la discordance et d’indiquer les actions correctives et préventives mises en place. Parmi les discordances repérées, la principale cause a été l’utilisation de témoins ou de réactifs inadéquats. Les recommandations de la norme ISO 15189 devraient être appliquées dès la détection de la discordance.

Rapport d’activités 2018 : Programme de contrôle externe de qualité en pathologie

Auteur(s): 

Comité: 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-85967-3

ISSN (électronique): 

1927-9906

Notice Santécom: