Surveillance de l’ostéoporose au Québec : prévalence et incidence

L’ostéoporose est une maladie du squelette se caractérisant par une diminution de la résistance osseuse et une prédisposition aux fractures. La prévalence de cette maladie est supérieure chez les femmes et augmente avec l’âge. Chez les femmes ménopausées, environ 80 % de l’ensemble des fractures sont attribuables à l’ostéoporose. Les fractures ostéoporotiques sont associées à une augmentation de la mortalité chez les personnes âgées, à une augmentation de la morbidité ainsi qu’à une diminution de la qualité de vie. Elles engendrent des coûts substantiels pour le système de santé. Ce fardeau tend à devenir encore plus important étant donné l’augmentation du nombre de personnes âgées.

Le taux d’incidence de l’ostéoporose a diminué entre 2001-2002 et 2015-2016. La prévalence de l’ostéoporose a augmenté jusqu’en 2011-2012, puis est demeurée stable jusqu’à la fin de la période à l’étude.

En 2015-2016, environ 25 % des Québécois âgés de 65 ans et plus — soit environ 370 000 personnes — avaient déjà reçu un diagnostic d’ostéoporose et 5 % de plus étaient à haut risque de fracture. Durant cette même année, plus de 20 000 nouveaux cas d’ostéoporose ont été diagnostiqués.

Surveillance de l’ostéoporose au Québec : prévalence et incidence

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Collection: 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-84364-1

ISSN (électronique): 

1922-1762

Notice Santécom: