Surveillance des maladies chroniques

  • 25 octobre 2018

    Principaux constats :

    • Among individuals aged 65 years and older having suffered a minor fracture, 13.6% were considered frail while 5.2% were robust.
    • This study shows that frail elderly seniors use health care more extensively after experiencing a minor fracture.
    • It is possible to characterize seniors’ frailty status at a population level using an adaptation of a frailty index in the healthcare administrative databases.
  • 19 octobre 2018

    Principaux constats :

    • Chez les individus âgés de 65  ans et plus ayant subi une fracture mineure, 13,6 % étaient considérés fragiles tandis que 5,2 % étaient robustes.
    • Cette étude montre que les personnes âgées fragiles utilisent davantage les services de santé après avoir subi une fracture mineure.
    • Il est possible de caractériser la fragilité chez les aînés à l’échelle populationnelle à l’aide d’une adaptation d’un indice de fragilité dans les bases de données médico-administratives.
  • 4 septembre 2018

    Ce feuillet documente l’ampleur des pathologies vasculaires regroupées ou isolées, au Québec. En 2015-2016, plus de 730 000 Québécois âgés de 20 ans et plus ont reçu un diagnostic de maladies vasculaires, à l’hôpital ou en ambulatoire, ce qui représente une prévalence brute de 11,3 %.

    Pour cette même année, plus de 47 000 Québécois ont reçu, pour la première fois, un diagnostic d’une maladie vasculaire. Parallèlement, plus de 36 000 personnes ayant reçu un tel diagnostic en sont décédées.

    La prévalence et l’incidence ont diminué au cours de la période à l’étude, alors que la mortalité est relativement stable.

    Parmi les maladies vasculaires étudiées, les cardiopathies ischémiques présentent la prévalence et l’incidence les plus élevées, mais la plus faible...

  • 11 juin 2018
    • Globalement, plus de 170 000 Québécois âgés de 20 ans et plus étaient touchés par les maladies vasculaires cérébrales en 2013-2014 ce qui représentait une prévalence brute de 2,7 %.
    • Pour cette même année, plus de 17 000 Québécois avaient reçu, pour la première fois, un diagnostic d’une maladie vasculaire cérébrale. Parallèlement, près de 13 000 personnes ayant subi un tel événement de santé étaient décédées.
    • Les taux d’incidence et de mortalité avaient diminué au cours de la période à l’étude, alors que la prévalence s’était stabilisée dans les dernières années.
    • Les accidents vasculaires cérébraux de nature ischémique représentaient la prévalence hospitalière la plus grande. Toutefois, les hémorragies intracérébrales étaient les plus morbides dans les...
  • 15 mai 2018
    • La contribution de l’exposition aux espaces verts dans la prévalence des principales maladies cardiovasculaires (MCV), de l’hypertension artérielle (HTA) et du diabète, pour les régions métropolitaines de Montréal et de Québec, de 2006 à 2011, a été évaluée.
    • On observe principalement que les espaces verts avec des facilités sportives contribuent à diminuer la prévalence des maladies vasculaires cérébrales et du diabète, et ce, en tenant compte des covariables sociodémographiques et environnementales.
    • Ceci suggère que les espaces verts avec des facilités sportives peuvent avantageusement être utilisés dans une perspective de prévention et de surveillance des maladies vasculaires cérébrales et du diabète.
  • 15 mai 2018
    • Les inondations peuvent avoir une multitude de conséquences majeures sur la santé, mais pour bien les analyser, il serait utile de définir clairement les zones inondées.
    • La méthodologie présentée dans ce feuillet a permis de déterminer les pourcentages de surfaces inondées par code postal.
    • Au final, aucune différence significative dans les événements cardiovasculaires n’a été trouvée entre les zones inondées et les zones adjacentes.
    • Le petit nombre d’événements aigus observés dans la région inondée peut s’expliquer par le manque de puissance statistique à détecter les différences, mais d’autres hypothèses sont aussi discutées.
  • 15 mai 2018
    • La survenue d’une hospitalisation ou du décès pour cause principale d’insuffisance cardiaque chez des personnes âgées de 65 ans et plus, et déjà diagnostiquées avec cette maladie, est liée à la météorologie, même en tenant compte des facteurs de risque importants.
    • Une diminution de la température hebdomadaire moyenne de 10°C est ainsi associée à une augmentation du risque d’être hospitalisé ou de décéder pour cause principale d’insuffisance cardiaque d’environ 7 %.
    • Chaque augmentation de 1 kPa de la pression atmosphérique est associée à une augmentation du risque d’événements d’insuffisance cardiaque d’environ 4,5 %, lorsque mesurée sur une période de 7 jours avant l’événement.
  • 14 mars 2018

    The term dementia refers to a group of degenerative diseases that affect cognitive function and lead to loss of functional autonomy. Vascular dementia and Alzheimer’s disease (AD) are the most common forms of dementia. In this report, the term “Alzheimer’s disease and related disorders” will be used.

    Alzheimer’s disease and related disorders generally start appearing from the age of 60 to 65 years of age and onwards. They affect individuals’ daily functioning by disrupting their memory, judgment, organization, orientation, language or control over their behaviour and emotions. These diseases place a staggering burden on individuals who are affected, their families and caregivers, as well as on professionals and the health system.

    To date, most...

  • 8 février 2018

    Cette étude populationnelle donne un aperçu de l’ampleur de la polyarthrite rhumatoïde dans la population québécoise. Au Québec, on estime que près de 59 000 Québécois de 20 ans et plus en sont atteints, avec environ 4 700 nouveaux diagnostics en 2014- 2015. Cette affectation est légèrement plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. L’étude met en évidence une augmentation de la prévalence de cette maladie chronique ainsi qu’une légère surmortalité des individus affectés. Le groupe d’âge des 20-29 ans présente 2 fois plus de cas en 2014- 2015 comparativement à 2001-2002.

    Ces informations permettront de suivre l’évolution de ce problème de santé au Québec. Elles aideront à mieux comprendre le fardeau qu’il représente pour les individus, les ressources médicales et...

  • 30 octobre 2017

    Ce rapport présente la prévalence et le taux d’incidence du trouble du spectre de l’autisme (TSA). Il démontre également la capacité du Système intégré de surveillance des maladies chroniques du Québec (SISMACQ) à identifier les comorbidités associées au TSA et le profil d’utilisation des services médicaux. Les estimations ont été obtenues à partir d’un suivi longitudinal allant du 1er avril 2000 au 31 mars 2015 pour toutes personnes admissibles à la couverture du régime de santé âgées de 1 à 24 ans. Pour être considéré comme ayant le TSA, l’individu devra avoir eu au moins une visite médicale ou une hospitalisation avec un diagnostic principal de TSA.

    • Les résultats montrent un accroissement constant du TSA dans le temps. En 2014-15, il y avait au Québec près de...

Pages

S'abonner à Surveillance des maladies chroniques