Optimisation du calendrier de vaccination des jeunes enfants

La complexité grandissante du calendrier vaccinal de l’enfant s’accompagne d’un grand nombre de visites et d’injections par visite. Cela entraîne parfois les parents et les vaccinateurs à vouloir retarder certaines doses et peut causer des retards vaccinaux. À la suite d’une demande du directeur national de santé publique, le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) a évalué la possibilité de simplifier le calendrier vaccinal des enfants tout en leur offrant une protection optimale. Le document actuel décrit les avantages et inconvénients des différentes options permettant d’optimiser le calendrier vaccinal. À la lumière des données disponibles, le CIQ recommande :

  1. D’adopter le calendrier 2 + 1 pour la vaccination contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, la poliomyélite, l’Haemophilus influenzae de type b et l’hépatite B. Spécifiquement, il est recommandé :
    • d’administrer aux visites de 2 et 4 mois le vaccin hexavalent (DCaT-HB-VPI-Hib) et ceux contre le pneumocoque (Pneu-C) et le rotavirus (rota);
    • d’éliminer la visite de 6 mois et la dose de vaccin pentavalent (DCaT-VPI-Hib) qui y était administrée;
  2. De maintenir deux visites durant la deuxième année de vie à 12 et à 18 mois pour s’assurer que les enfants recevront un maximum de trois injections au cours d’une même visite et pour maximiser la couverture vaccinale qui sera atteinte. Bien que l’idée d’éliminer la visite de 18 mois puisse paraître attrayante, le CIQ trouve inacceptable le grand nombre d’injections qui devraient être administrées à la visite de 12 mois. De plus, s’il y avait une seule visite à 12 mois, la deuxième dose de vaccin RRO-Var devrait alors être administrée à la visite avant l’entrée scolaire ce qui entrainerait vraisemblablement une réduction d’environ 10 % de la couverture vaccinale pour cette deuxième dose. Spécifiquement, il est recommandé :
    • d’administrer à la visite de 12 mois :
      1. Le vaccin pentavalent contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, l’Haemophilus Influenzae de type b et la poliomyélite (DCaT-VPI-Hib);
      2. Le vaccin RRO-Var (au lieu du RRO);
      3. Le vaccin conjugué contre le pneumocoque (Pneu-C);
    • d’administrer à la visite de 18 mois :
      1. Le vaccin conjugué contre le méningocoque de sérogroupe C (Men-C) (auparavant à 12 mois);
      2. La deuxième dose de RRO-Var;
      3. Une dose de vaccin bivalent contre l’hépatite A et l’hépatite B (HA-HB);
  3. Pour la visite avant l’entrée scolaire :
    • De maintenir la dose de vaccin quadrivalent (dcaT-VPI);
    • D’éliminer la dose de vaccin monovalent contre la varicelle lorsque la première cohorte d’enfants ayant reçu leur deuxième dose de RRO-VAR à 18 mois atteindra l’âge de cette visite.
Optimisation du calendrier de vaccination des jeunes enfants

Comité: 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-82681-1

Notice Santécom: