L’utilisation des services de santé et la fragilité chez les aînés québécois victimes d’une fracture mineure

Principaux constats :

  • Chez les individus âgés de 65  ans et plus ayant subi une fracture mineure, 13,6 % étaient considérés fragiles tandis que 5,2 % étaient robustes.
  • Cette étude montre que les personnes âgées fragiles utilisent davantage les services de santé après avoir subi une fracture mineure.
  • Il est possible de caractériser la fragilité chez les aînés à l’échelle populationnelle à l’aide d’une adaptation d’un indice de fragilité dans les bases de données médico-administratives.
L’utilisation des services de santé et la fragilité chez les aînés québécois victimes d’une fracture mineure

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Collection: 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-82586-9

ISSN (électronique): 

1922-1762

Notice Santécom: