Traitement des troubles de l’usage d’opioïdes : retombées du programme de formation sur l’offre de services dans les régions

Les données présentées dans cette synthèse sont issues d’une enquête réalisée par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) visant à évaluer qualitativement les retombées du programme national de formation Traitement des troubles de l’usage d’opioïdes : une approche de collaboration interdisciplinaire sur l’offre de services dans les régions ainsi que les besoins futurs liés au traitement de la dépendance aux opioïdes auprès des répondants des différents établissements.

En novembre 2014, l’INSPQ lançait le nouveau programme de formation intitulé Traitement des troubles de l’usage d’opioïdes : une approche de collaboration interdisciplinaire. Ce programme de formation a été développé en partenariat avec le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), le Collège des médecins du Québec (CMQ), l’Ordre des pharmaciens du Québec, le Centre de recherche et d’aide pour narcomanes (CRAN), le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) et l’Université de Sherbrooke. Ce programme s’inscrit dans un contexte où le Québec connaît depuis plusieurs années une hausse de la prescription médicale d’opioïdes et une augmentation de la consommation de médicaments opioïdes par injection, telles que l’hydromorphone ou le fentanyl, prescrits et souvent détournés pour un usage récréatif.

De plus, les personnes ayant développé un trouble de l’usage aux opioïdes (TUO) sont souvent touchées par des problèmes concomitants complexes : troubles mentaux, douleur chronique, marginalisation et précarité sociale. Ces problèmes préoccupent les professionnels de la santé et des services sociaux intervenant auprès de ces personnes.

Ainsi, ce programme de formation vise le développement de compétences cliniques pour le traitement de la dépendance aux opioïdes (TDO) selon les standards de qualité nécessaires aux professionnels de la santé et des services sociaux. Ces interventions interdisciplinaires visent l’amélioration de l’accès aux soins, de la coordination et de la continuité des services à l’égard de personnes souvent hautement vulnérables et marginalisées qui sont aux prises avec un TUO.

L’objectif initial de cette enquête était d’examiner de façon qualitative les retombées du programme de formation sur l’offre de services pour le TDO dans les différents établissements des régions du Québec. Le MSSS et la Table nationale de coordination des services en dépendance, santé mentale et itinérance (TNCSMDI) ont demandé un élargissement du mandat de consultation afin de documenter les perspectives et perceptions des répondants quant à l’offre de services en TDO dans l’ensemble des 18 régions sociosanitaires, incluant celles n’ayant pas reçu la nouvelle formation interdisciplinaire.

Parmi les retombées du programme de formation Traitement des troubles de l’usage d’opioïdes : une approche de collaboration interdisciplinaire, on observe les améliorations suivantes :

  • De nouveaux services sont mis en place,
  • Des équipes interdisciplinaires sont rehaussées,
  • De nouveaux médecins s’engagent à prescrire le TDO,
  • L’attente pour débuter un traitement est diminuée,
  • Les équipes de première ligne détectent et orientent davantage les usagers,
  • Enfin, de nouvelles interventions de proximité sont développées afin de joindre les personnes à risque.

Cette consultation permet ainsi de souligner l’engagement des gestionnaires et des professionnels du réseau de la santé et des services sociaux à mettre en place et à promouvoir des services de TDO adaptés aux besoins des usagers et s’inspirant des meilleures pratiques. L’implantation et le maintien d’une offre intégrée et interdisciplinaire en TDO qui correspond à de hauts standards de qualité et d’efficience nécessitent très souvent beaucoup d’efforts de la part des différents acteurs engagés. Malgré les nombreux défis, dont les restructurations en cours dans le réseau, des projets prennent forme ou sont en cours de déploiement. Les acteurs se mobilisent et des avancées sont observables au sein de plusieurs établissements.

Les problèmes soulevés, tout comme les pistes de solutions, sont issus des observations et perceptions des différents répondants et rendent compte de leurs préoccupations et perspectives. Cette démarche de consultation constitue un point de départ pour entamer des discussions et contribuer à l’avancement des programmes et des services en TDO dans les différentes régions. Elle a permis aux acteurs engagés de faire le point sur l’état des services au moment de la consultation et de regarder vers l’avant pour améliorer la qualité des soins et services dans leur région. L’analyse transversale des solutions proposées par l’ensemble des régions permet elle aussi d’orienter les efforts dans la même direction.

La synthèse de ces consultations contribuera, on le souhaite, à nourrir le dialogue et incitera plusieurs acteurs à partager davantage leurs solutions pour optimiser l’offre de services en TDO appuyées sur la recherche, les meilleures pratiques et la concertation.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-77980-3

Notice Santécom: