Les conséquences économiques associées à l'obésité et à l'embonpoint au Québec : les coût liés à l'hospitalisation et aux consultations médicales - Mise à jour 2016

Au cours des 40 dernières années, les pays industrialisés ont connu des changements sociaux et économiques qui ont comme conséquence d'augmenter les risques de maladies chroniques dans la population. La sédentarisation du travail, la réduction de l'activité physique en raison de l'utilisation de l'automobile et de l'étalement urbain, de même que les loisirs plus sédentaires ont contribué à la diminution constante du niveau d'activité physique.

Les transformations survenues dans le système alimentaire durant cette période s'ajoutent à ce constat. Le système alimentaire se caractérise maintenant par l'industrialisation de la production agricole, l'augmentation de la disponibilité calorique et la diminution des prix des aliments de faible valeur nutritive. De plus, la distribution et le marketing alimentaire font en sorte que la nourriture est constamment disponible dans nos environnements. Dans ces environnements peu favorables à une saine alimentation et à l'adoption d'un mode de vie physiquement actif, les maladies chroniques et l'obésité ont augmenté.

Ce rapport documente l'impact économique de ces changements sociaux pour le Québec. Il présente les premiers résultats d'une étude en cours à l'Institut national de santé publique du Québec qui vise à estimer l'impact économique de l'embonpoint et de l'obésité chez les adultes au Québec. Deux types de coûts directs liés à la prestation de services de santé sont analysés : les consultations médicales en cliniques externes et les nuits d'hospitalisation. L'impact du statut d'embonpoint ou d'obésité est analysé en termes d'utilisation additionnelle de services de santé, comparativement au groupe de référence de poids normal.

La principale source de données pour ce projet est l'Enquête nationale sur la santé de la population (ENSP). Il s'agit d'une enquête canadienne longitudinale réalisée par Statistique Canada. L'enquête a été menée de 1994 à 2011, tous les deux ans, auprès des ménages des dix provinces canadiennes. L'échantillon initial pour le Québec pour nos analyses comprend 2 357 adultes.

Nous avons observé que les Québécois qui étaient obèses en 1994 ont utilisé plus de services de santé entre 1994 et 2011 que ceux qui avaient un poids normal. Le risque d'utilisation chez les personnes obèses était 94 % supérieur à ceux des individus de poids normal pour le nombre de nuits d'hospitalisations et 13 % plus élevé pour le nombre de consultations médicales.

Cet excédent d'utilisation se traduit en un fardeau économique annuel de 1,5 milliard de dollars pour le Québec, si l'on estime la valeur monétaire à partir des dépenses encourues pour ces services de santé en 2011. Ce montant représente 10 pour cent des coûts totaux pour les consultations médicales et l'hospitalisation pour les adultes québécois en 2011.

Afin de réduire le fardeau économique associé à l'obésité, il serait important de poursuivre et d'intensifier le travail en cours sur la promotion des saines habitudes de vie et sur la prévention des problèmes reliés au poids par la transformation des environnements dans lesquels nous vivons, afin qu'ils deviennent plus favorables à la saine alimentation et à l'activité physique. En effet, les recommandations internationales soulignent qu'afin de prévenir l'obésité, il importe de travailler non seulement sur le changement des comportements individuels, mais surtout sur les environnements physiques, économiques, politiques et socioculturels qui façonnent nos habitudes au quotidien. Les changements sociaux ayant mené à un tel fardeau économique ont pris des décennies à se mettre en place; ce sera un travail de longue haleine de créer des milieux de vie qui rendent les choix sains les plus faciles à faire.

Note(s): 

Veuillez noter que dans la publication, Les conséquences économiques associées à l’obésité et à l’embonpoint au Québec : les coûts liés à l’hospitalisation et aux consultations médicales, les pages 1, 9, 10 et 13 ont été modifiées et que l’annexe 2 a été remplacée. Un document mis à jour est disponible sous le titre Les conséquences économiques associées à l’obésité et à l’embonpoint au Québec : les coûts liés à l’hospitalisation et aux consultations médicales - Mise à jour avril 2016.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Collection: 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-75495-4

Notice Santécom: