Québec et reste du Canada : une espérance de vie semblable qui cache des inégalités de mortalité

Ce fascicule présente les principaux résultats d'une étude utilisant la méthode d'Arriaga pour quantifier la contribution des groupes d'âge et des causes de décès à l'écart d'espérance de vie entre deux populations, dans ce cas le Québec et le reste du Canada.

Le Québec a une espérance de vie très proche de celle du reste du Canada. Cependant, en décomposant la différence d'espérance de vie selon la méthode d'Arriaga, on remarque que cette apparente similitude masque des disparités selon les groupes d'âge et les causes de décès.

Pistes d'amélioration possibles pour le Québec (par rapport au reste du Canada) :

  • Décès de tumeurs malignes du poumon, entre 45 ans et 85 ans chez les hommes, entre 45 ans et 65 ans chez les femmes;
  • Décès de la maladie d'Alzheimer chez les femmes âgées de 65 ans et plus;
  • Décès par suicides chez les hommes âgés de 30 ans à 44 ans.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

Notice Santécom: