Compte tenu des résultats de surveillance obtenus ces dernières années, le comité de surveillance provinciale des bactériémies sur cathéters centraux (SPIN-BACC) a voulu connaître les mesures de prévention des bactériémies associées aux cathéters centraux (BACC) présentement en place dans les unités de soins intensifs (USI). Ainsi, un sondage a été conçu et envoyé aux centres hospitaliers (CH) participants au programme SPIN-BACC. Des 48 installations sollicitées, 42 ont répondu au sondage, nous donnant un taux de participation de 87,5 %. Les analyses n'incluent pas les réponses de 3 CH pour lesquels nous n'avons eu que des réponses partielles au questionnaire (< 50 %).

Les résultats de surveillance sont communiqués aux différentes instances de l'hôpital, plus particulièrement au chef de service (86 %), au directeur général (90 %), au comité de direction (86 %) et au conseil d'administration (86 %). Des activités éducatives ont lieu dans 57 % des installations et elles visent principalement le personnel infirmier.

Lors de l'insertion du cathéter central, la plupart des mesures faisant partie des barrières maximales sont respectées. Toutefois, deux composantes sont moins suivies soit : le port du bonnet (88 %) et l'utilisation du drap stérile (72 %). Ces mesures font pourtant partie des recommandations émises par le Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

La plupart des installations respectent les délais de changement de pansements et de la tubulure selon le produit administré (> 80 %). Cependant, une plus faible proportion d'installations évalue quotidiennement le besoin de maintenir le cathéter en place (79 %). Même si aucune recommandation n'est émise à ce sujet, 64 % des installations privilégient une durée de friction minimale de l'embout avec le désinfectant variant de 5 à 30 secondes lors de l'accès aux voies. Un seul CH rapporte l'utilisation d'onguent (mupirocine et Polysporin) au site d'insertion du cathéter, mais seulement sur prescription médicale. Par ailleurs, 2 CH rapportent que des réinsertions sur guide ont lieu même si une infection est suspectée ou documentée, bien que ceci aille à l'encontre des recommandations de CDC.

Soixante-deux pour cent (62 %) des CH participants utilisent des ensembles de pratiques exemplaires lors de l'insertion des cathéters centraux. De ce nombre, 73 % ont introduit une liste de vérification à cet effet. Un ensemble de pratiques exemplaires (bundle) d'entretien du cathéter central a été implanté dans 60 % des installations.

Les CH participants préconisent largement l'ensemble des mesures recommandées pour la prévention des BACC dans les unités de soins intensifs, mais seule une minorité valide localement l'application de ces mesures. Toutes les unités de soins intensifs ont eu une baisse de leur taux de BACC. Toutefois, on observe une baisse plus importante des taux de BACC dans les unités qui surveillent la conformité des pratiques aux mesures de prévention.

Auteur(s): 

Comité: 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-68525-8

ISBN (imprimé): 

978-2-550-68524-1

Notice Santécom: