Statistiques sur les services relatifs aux programmes de prévention du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et des hépatites B et C auprès des personnes utilisatrices de drogues par injection au Québec : avril 2008 à mars 2010

Mis en place au Québec à la fin des années 1980, le réseau des centres d’accès au matériel d’injection stérile (CAMI) est un regroupement d’organismes communautaires spécialisés dans la prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), particulièrement le VIH et les hépatites B et C, auprès des personnes utilisatrices de drogues par injection (UDI) ou avec des clientèles et des vocations multiples, d’établissements du réseau de la santé et des services sociaux ainsi que de pharmacies. Les CAMI sont des lieux où les personnes UDI peuvent se rendre pour obtenir du matériel d’injection stérile1, remettre des seringues usagées et obtenir des conseils de prévention ainsi que des services psychosociaux et de santé dans certains cas.

Afin de contribuer à la surveillance et à l’évaluation des activités entourant l’accès au matériel d’injection stérile, les différents CAMI sont invités à compiler des statistiques sur le matériel distribué aux personnes UDI et sur les services d’aide et de référence vers des services du réseau de la santé et des services sociaux. Au moyen d’indicateurs standardisés, l’ensemble de ces données permet de suivre l’évolution de la situation. Le présent rapport fourni un portrait des interventions réalisées au cours des 24 derniers mois, soit les deux périodes comprises entre avril 2008 et mars 2010. Il a été réalisé grâce à la collaboration de nombreux partenaires provenant des directions de santé publique et des CAMI du Québec.

Au cours de la période 2008-2009 la liste des CAMI a fait l’objet d’une transformation importante. Toutes les données sur la localisation des CAMI incluant les services offerts ont été intégrées dans le Répertoire des ressources en santé et services sociaux (RRSS) (http://www.rrw.rtss.qc.ca/repertoire/) afin d’être disponibles pour tous les intervenants en santé et services sociaux. Depuis 2009, les responsables régionaux des programmes de prévention des ITSS auprès de personnes UDI dans les directions de santé publique y assurent la saisie des données dans chacune de leur région. Ces informations sont mises à jour régulièrement, assurant ainsi une plus grande précision sur les centres où il est possible de se procurer du matériel d’injection stérile. Ce répertoire est utile aux infirmières d’Info-santé et à plusieurs autres intervenants.

Dorénavant, le nombre de CAMI retenu pour les statistiques sur les services relatifs au programme de prévention des ITSS auprès des personnes UDI au Québec provient du RRSS. Les données sont extraites en utilisant les mots clés suivants : CAMI, seringues vente UDI, seringues gratuites UDI et seringues souillées/récupération.

En 2009, la banque était en pleine transformation et aucune donnée n’a été extraite. Les données pour 2010 ont été extraites le 22 novembre 2010. À cette date, le Québec disposait de 1356 lieux où les personnes UDI pouvaient se rendre pour obtenir des seringues (figure 1). Parmi les CAMI du réseau de la santé et des services sociaux on compte 254 points de services en CLSC.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-62572-8

ISSN (électronique): 

1921-9377

Notice Santécom: