Qanuilirpitaa 2017 - La collecte de données au Nunavik s’amorce

Le navire de recherche scientifique l'Amundsen visitera les 14 communautés du Nunavik.

Plusieurs collègues de l’INSPQ se sont envolés pour le Nunavik afin de collaborer à une vaste enquête sur la santé des Inuits du Québec. Ils vivront à bord de l’Amundsen, le bateau de la garde-côtière canadienne, pendant plusieurs semaines afin de collecter des données auprès d’environ 2 000 Inuits répartis dans 14 villages. Cette enquête terrain planifiée du 19 août au 6 octobre 2017 est l’aboutissement de près de trois ans de planification et de travail intense. Au total, près de 70 personnes ont été recrutées par l’INSPQ pour cette enquête.

Qanuilirpitaa?

Ce mot en Inuktituk signifie « Comment allons-nous maintenant? ». En effet, depuis la dernière enquête en 2004, Qanuippitaa? (Comment allons-nous?), la situation a évolué considérablement au Nunavik. En février 2014, la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik (RRSSSN) a donné le feu vert pour une nouvelle enquête de santé. Cette deuxième enquête aura lieu dans toutes les communautés du Nunavik, en soutien au Plan stratégique régional. Menée sous la coordination de l’INSPQ, l’enquête demeure sous le leadership de la RRSSSN. Parmi les partenaires, on retrouve plusieurs organisations du Nunavik, le Centre de recherche du CHU et de nombreux chercheurs de l’Université Laval.

Les objectifs du projet

Santé des adultes L’équipe de cette recherche participative documentera l’état de santé de 1 000 adultes de 31 ans et plus. De plus, un suivi sera fait auprès de la cohorte adulte rencontrée en 2004.

Santé des jeunes Près de 1 000 jeunes Inuits de 16 à 30 ans seront aussi rencontrés afin de tirer un portrait de leur état de santé mentale et physique. Plus de 50 % de la population du Nunavik est âgée de moins de 20 ans.

Santé des communautés – Le projet établira aussi les profils de santé et les capacités des communautés, de concert avec les communautés elles-mêmes. Ce projet en sera aussi un de mobilisation des communautés; il verra à encourager leur développement, en s’appuyant sur leurs aspirations.

Les participants monteront sur le navire par chaland ou par hélicoptère, selon les conditions météorologiques. Une fois à bord, ils participeront à des tests cliniques et rempliront un questionnaire. Les connaissances ainsi recueillies permettront de tirer un portrait de l'état de santé des Nunavimmiut et ainsi, de mieux répondre à leurs besoins.

Page Facebook de l'enquête : https://www.facebook.com/Qanuilirpitaa

Catégories: