Modélisation de l’évolution de la COVID-19 au Québec

Dans ce portrait modélisé de l’évolution de la COVID-19, les experts de l’Institut national de santé publique du Québec et de l'Université Laval (Groupe de recherche en modélisation mathématique et en économie de la santé liée aux maladies infectieuses, dirigé par Marc Brisson) tentent de prédire l’évolution potentielle de l’épidémie de la COVID-19 et l’impact potentiel des stratégies de déconfinement dans le Grand Montréal et dans les autres régions.  

Le déconfinement est basé sur le rétablissement de 15 à 30 % de contacts selon le calendrier de réouverture des écoles et des secteurs économiques d’ici le 25 mai.

Pour chaque région, 500 prédictions qui reproduisent le mieux les données de décès et d’hospitalisation ont été retenues. Ces prédictions ont été départagées pour obtenir des scénariosoptimistes et pessimistes.

Les prédictions laissent entrevoir qu’un déconfinement pourrait mener à une augmentation rapide des hospitalisations et des décès dans le Grand Montréal, qui inclut Montréal, Laval, la Montérégie, les Laurentides et Lanaudière.

Dans les autres régions du Québec, environ la moitié des prédictions suggèrent un scénario où les hospitalisations et les décès augmenteraient lentement à la suite des mesures de déconfinement.

Pour consulter les projections : ​www.inspq.qc.ca/covid-19/donnees/projections/deconfinement

Catégories: