Le Comité d’éthique de santé publique recherche deux membres suppléants

Le Comité d’éthique de santé publique (CESP) recherche deux personnes pour y siéger à titre de membres suppléants. Un premier siège est réservé à un représentant de la population et un deuxième à un acteur de santé publiqueLes membres suppléants sont invités à participer aux rencontres lorsque des membres permanents ne sont pas disponibles.

Les personnes intéressées ont jusqu’au 14 septembre pour faire parvenir leur curriculum vitae et un mot signifiant leur intérêt.

Que fait le comité d’éthique en santé publique?

Formé par l’Institut national de santé publique du Québec, ce comité joue un rôle-conseil auprès des instances en santé publique qui y font appel au regard de projets, programmes ou actions en santé publique. Il apporte son éclairage concernant les valeurs en présence dans le contexte des activités ou des projets examinés. Il explicite les conflits ou tensions possibles entre les différentes valeurs pour une prise de décision, notamment en proposant des pistes d’action. Par exemple, le comité s’est penché sur les enjeux éthiques de la pandémie de COVID-19, le Plan de surveillance des anomalies congénitales du Québec et sur le consentement au dépistage de la trisomie 21. Son processus d’examen éthique se réalise à travers la délibération de ses membres. Pour un aperçu du mandat du CESP, son fonctionnement et ses travaux, consultez le site Internet : cesp.inspq.qc.ca

Combien de membres y siègent?

Le Comité compte huit membres permanents dont trois issus de la population. Ces derniers ne doivent avoir aucun lien professionnel avec le réseau de la santé et des services sociaux. Les membres suppléants sont invités à participer aux rencontres lorsque des membres permanents ne sont pas disponibles.

Quelle est la fréquence des rencontres?

Le Comité se réunit au plus une journée par mois, pour un total de 10 rencontres par an. Les membres de la population reçoivent un dédommagement monétaire pour leur participation aux rencontres.

Comment puis-je soumettre ma candidature?

Les membres du Comité doivent être en mesure d’exprimer leurs points de vue et leurs arguments. Ils possèdent les qualités requises pour la délibération, notamment l’ouverture d’esprit, la capacité à réviser ses points de vue à la lumière de nouveaux arguments et le respect des personnes.

Si vous souhaitez devenir membre du Comité d’éthique de santé publique, veuillez faire parvenir votre curriculum vitae et un mot signifiant votre intérêt à [email protected], d’ici le 14 septembre.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter M. Michel Désy par courriel à [email protected].

Catégories: