Surveillance

 Bulletin d'information en santé environnementale

  • 11 octobre 2011

    L’enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS), menée par Statistique Canada en partenariat avec Santé Canada et l’Agence de la santé publique du Canada, est l’enquête la plus exhaustive réalisée au Canada pour obtenir des mesures directes sur la santé. Cette enquête a été conçue de manière à être représentative de la population canadienne; elle consiste à recueillir des renseignements sur l’état de santé en général et sur les modes de vie des Canadiens au moyen d’entrevues et de mesures physiques directes (par exemple, le poids et la taille des sujets). Les résultats de cette enquête permettront de fournir de l’information sur des maladies chroniques et infectieuses, la condition physique, la nutrition et d’autres facteurs qui influencent la santé.

    Dans leur quotidien...

  • 29 juin 2011

    Les résultats de la surveillance des impacts sanitaires des vagues de chaleur révèlent pour l’été 2010 un excès significatif de 30,1 % des décès hebdomadaires (toutes causes confondues) à l’échelle du Québec. L’excès a été observé au cours de la semaine du 4 juillet, comparativement aux semaines équivalentes des années 2008 et 2009.

    Des excès significatifs de décès hebdomadaires sont également documentés dans deux régions sociosanitaires : la Montérégie et Montréal. Aucun excès de décès n’a été documenté lors de la deuxième vague de chaleur de la fin du mois d’août 2010.

    Ces résultats, présentés dans le rapport Surveillance des impacts sanitaires des vagues de chaleur au Québec: bilan de la saison estivale 2010, (G. Lebel et R. Bustinza, INSPQ) confirment l’importance d...

  • 2 septembre 2010

    Du 5 au 9 juillet 2010, plusieurs régions du sud-ouest du Québec ont subi un changement de circulation dans les vents en altitude, ce qui a entraîné une importante poussée d’air chaud. Les températures maximales ont atteint 30 °C ou plus pendant plusieurs jours avec des températures minimales au-dessus de 20 °C et un degré d’humidité élevé. Le Système intégré de veille et de surveillance des aléas hydrométéorologiques ou géologiques (SIDVS-AHG), un nouvel outil de vigie et surveillance, développé par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), a fourni de données importantes aux intervenants de la santé publique du Québec pendant cette vague de chaleur.

  • 2 septembre 2010

    En 2009, un bilan des éclosions de maladies d’origine hydrique survenues de 2005 à 2007 a été diffusé1. Cet article constitue une mise à jour des données de surveillance des éclosions de maladie d’origine hydrique pour la période de janvier 2008 à décembre 2009.

    La méthode de collecte et d’analyse des données n’ayant pas changé depuis le dernier rapport, seuls les résultats sont présentés. Pour de plus amples détails concernant la méthodologie, nous vous invitons à consulter le rapport qui couvre la période 2005 à 20071. Rappelons simplement que les éclosions sont colligées à partir de trois sources de données indépendantes, soit : les signalements d’éclosions reçus dans les directions de santé publique (DSP), le registre ÉCLOSIONS du fichier des maladies...

  • 5 novembre 2009

    Les éclosions de maladies d’origine hydrique sont des événements qui surviennent occasionnellement et qui peuvent, dans certains cas, impliquer un nombre appréciable de personnes (p. ex. en Montérégie, 1 400 personnes impliquées en 1987). Ainsi, malgré toutes les mesures de protection existantes, nous ne sommes pas à l’abri de ces maladies.

    Un des objectifs du Programme national de santé publique 2003-2012 (MSSS 2003a) est de réduire la morbidité et la mortalité reliées aux maladies d’origine hydrique. Le Plan commun de surveillance de l’état de santé de la population et de ses déterminants (MSSS 2003b) comporte à...

  • 6 avril 2009

    Le Centre antipoison du Québec (CAPQ) est un organisme provincial qui offre un service de réponse téléphonique, de consultation médicale spécialisée et d’analyses toxicologiques à la population et aux professionnels de la santé, 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Une équipe d’infirmières et de médecins spécialisés en toxicologie dans les situations urgentes d’empoisonnement répond aux questions concernant les événements suivants : empoisonnements aigus, réels ou suspectés; exposition à des produits domestiques ou industriels, à des pesticides, des plantes, des champignons, des drogues ou des animaux venimeux; mauvaise utilisation d’un médicament; accidents de travail impliquant une exposition aiguë à un...

  • 1 novembre 2008

    L’intérêt croissant des hygiénistes industriels pour la surveillance biologique de l’exposition aux HAP a conduit le laboratoire à développer deux outils destinés à encourager et à faciliter sa mise en oeuvre. Le premier, destiné au chimiste analyste, consiste en l’utilisation de la technique de chromatographie multidimensionnelle séquencée. Cette technique permet le traitement en ligne de l’échantillon avec suppression des diverses opérations fastidieuses, élution, concentration, re-dissolution des extraits, etc., inhérentes aux techniques classiques d’extraction liquide-liquide ou d’extraction sur phase solide (SPE) réalisées généralement en mode «off-line».

  • 1 novembre 2008

    Du fait de la cancérogénicité de certains hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) (Boffetta et al., 1997; Mastrangelo et al., 1996; Straif et al., 2005), comme le benzo[a]pyrène (B[a]P) classé dans le groupe 1 du CIRC en 2005 (Straif et al., 2005), il apparaît primordial d’évaluer l’exposition des individus à ces substances. La surveillance biologique de l’exposition aux HAP est classiquement réalisée par la mesure du 1-hydroxypyrène urinaire, métabolite majoritaire du pyrène. Toutefois le pyrène n’est pas un HAP cancérigène et il s’agit désormais de développer de nouveaux biomarqueurs d’exposition spécifiques des HAP cancérigènes. Parmi eux, les adduits de l’ADN du B[a]P semblent particulièrement...

  • 1 novembre 2008

    Depuis les années 1970, la cytogénétique contribue à la compréhension des mécanismes de génotoxicité de divers composés chimiques en fournissant divers tests, dont plusieurs sont standardisés, tels que les tests des aberrations chromosomiques, des échanges entre chromatides- soeurs et des micronoyaux. Raffinés avec les années, ces tests se couplent maintenant avec l’hybridation in situ en fluorescence, augmentant par le fait même leur sensibilité. Ainsi, la cytogénétique est très utilisée pour faire le suivi de populations exposées aux HAP et les études in vitro en cours permettent de mieux comprendre les mécanismes menant à cette génotoxicité chez l’humain.

    ...

  • 1 novembre 2008

    Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) sont des contaminants environnementaux ubiquitaires qui lorsque bioactivés se lient à l’ADN et ainsi peuvent initier la carcinogenèse (Xue et Warshaw sky, 2005). Des chercheurs ayant réalisé une étude cas-témoins sur le cancer du sein dans la région de Long-Island (New York) ont rapporté une association entre les niveaux d’adduits HAP-ADN mesurés dans les lymphocytes des participantes et le risque de cancer du sein (Gammon et al., 2002). Le rapport de cotes pour le cancer du sein chez les femmes appartenant au plus haut quintile de niveaux d’adduits comparativement aux femmes du premier quintile était de 1,51 (intervalle de confiance à 95 % = 1,04-2,20). Les mêmes...

Pages

Souscrire à Surveillance