Alerte du CDC sur l'acétyl-fentanyl

Volume 29, Numéro 3

  • Pierre-André Dubé
    B. Pharm., Pharm. D., M. Sc., C. Clin. Tox., Pharmacien-toxicologue, Institut national de santé publique du Québec

Dernière modification: 

16 février 2018

Résumé

Cet article vise à informer les professionnels de la santé du Québec d’un avis récemment émis par le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américain à propos d’un analogue du fentanyl.

Alerte du CDC

Le 20 juin 2013, le CDC américain publiait une alerte d’information importante.(1)

Récemment, un certain nombre d'utilisateurs de drogues injectables ont présenté des surdosages suivant l’injection d’un nouvel opioïde de synthèse non disponible sur ordonnance, c’est-à-dire l’acétyl-fentanyl. Ce dernier est un analogue du fentanyl qui n’avait jusqu’ici jamais été répertorié comme drogue d’abus aux États-Unis. Celle-ci serait jusqu'à cinq fois plus puissante que l'héroïne. Depuis mars 2013 seulement, cette molécule serait impliquée dans 14 décès.

Le CDC recommande une vigilance accrue de la part des organismes de santé publique, les services d'urgence, les laboratoires, les médecins légistes et les coroners pour les individus présentant des symptômes compatibles avec un surdosage d'opioïdes et dont les résultats de laboratoire montrent un dosage par méthode immuno-enzymatique (ELISA) positif pour le fentanyl.

Le CDC recommande également que la santé publique travaille en collaboration avec les laboratoires pour effectuer des dépistages ELISA pour le fentanyl. Si les résultats de ces dépistages sont positifs, il est recommandé d’effectuer une analyse complémentaire par chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse (GC-MS) sur ces échantillons pour discriminer le fentanyl et ses analogues, y compris l’acétyl-fentanyl.

La version complète de l’alerte est accessible en cliquant ici.

Québec

Au Québec, de récentes saisies de drogues de synthèse dans la région métropolitaine de Montréal montrent également que cette problématique est présente dans notre province.(2) La sécurité publique mentionne une saisie importante, entre autres, de 12 327 comprimés contenant du desmétyl-fentanyl et de 3,14 kg de poudre de desmétyl-fentanyl. En fait, le desmétyl-fentanyl et l’acétyl-fentanyl sont deux noms différents qui représentent la même molécule. Malheureusement, aucune base de données ne nous permet actuellement de connaître l’étendue des dommages (intoxications/décès) sur le territoire québécois.

Les professionnels du Laboratoire de toxicologie de l’Institut national de santé publique du Québec travaillent déjà depuis plusieurs mois à améliorer les méthodes d’analyse afin d’inclure les divers analogues du fentanyl.

Conclusion

Considérant qu’il existe à l’heure actuelle peu de littérature sur la présentation clinique de l’intoxication à l’acétyl-fentanyl, il est suggéré de procéder à la prise en charge et au traitement comme pour les autres opioïdes. Il est important de garder à l’esprit que, comme pour le fentanyl, une dose totale de naloxone plus importante que pour les opioïdes « classiques » pourrait être nécessaire.

Les professionnels qui le désirent peuvent également consulter le Bulletin d’information toxicologique d’octobre 2012, un bulletin spécial sur le fentanyl. Il vise à sensibiliser les professionnels de la santé et les coroners aux risques associés au mésusage des timbres transdermiques de fentanyl, en plus de faire un rappel sur les méthodes analytiques disponibles et le traitement de l’intoxication aiguë aux opioïdes.

Pour toute correspondance

Pierre-André Dubé
Institut national de santé publique du Québec
945, avenue Wolfe, 4e étage, Québec (Québec)  G1V 5B3
Téléphone : 418 650-5115, poste 4647
Télécopieur : 418 654-2148
Courriel : Toxicologie.Clinique@inspq.qc.ca

Références

  1. Recommendations for Laboratory Testing for Acetyl Fentanyl and Patient Evaluation and Treatment for Overdose with Synthetic Opioids (CDCHAN-00350). CDC Health Advisory. 2013-06-20. [En ligne] http://www.dhhr.wv.gov/oeps/disease/Documents/HANs/CDC/HAN-350-synthetic-opioid.pdf (consulté le 2013-06-25).
  2. Bilan d’une saisie majeure de drogues de synthèses effectuée par le SPVM. Service de police de la Ville de Montréal. 2013-05-13. http://www.spvm.qc.ca/fr/documentation/3_1_2_communiques.asp?noComm=919 (consulté le 2013-06-25).

Dubé PA. Alerte du CDC sur l'acétyl-fentanyl. Bulletin d’information toxicologique 2013;29(3):81-82. [En ligne] https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/alerte-du-cdc-sur-l-acetyl-...

Le Bulletin d’information toxicologique (BIT) est une publication conjointe de l’équipe de toxicologie clinique de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et du Centre antipoison du Québec (CAPQ). La reproduction est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite. Les articles publiés dans ce bulletin d'information n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs et non celle de l'INSPQ ou du CAPQ.

ISSN : 1927-0801