Pierre Ayotte

  • 28 février 2018
    • Le diabète de type 2 est une maladie fréquente dont les conséquences sont importantes, tant sur le plan individuel que populationnel.
    • Un lien avec l’exposition à l’arsenic a déjà été observé dans d’autres études, mais les résultats disponibles sont encore limités; il est ainsi trop tôt pour affirmer qu’il s’agit bien d’un lien causal.
    • L’analyse préalable des données du cycle 1 de l’Enquête canadienne sur les mesures de santé (ECMS), tenue en 2007-2009, a démontré une association entre l’exposition à l’arsenic et la prévalence du diabète de type 2 et du prédiabète. Cette évaluation utilisait la concentration de l’arsenic total urinaire comme mesure d’exposition à l’arsenic.
    • Une nouvelle évaluation de cette possible association a été réalisée auprès d’...
  • 8 octobre 2015

    Cette étude visait à déterminer si la consommation de viande de gros gibiers abattus avec des projectiles contenant du plomb pouvait amener une dose d'exposition au plomb suffisante pour engendrer des effets sur la santé des chasseurs (et leur famille). Plus spécifiquement, il s'agissait :

    • d'évaluer les habitudes de consommation de la viande de gros gibiers des chasseurs,
    • d'établir les distributions des concentrations de plomb dans la viande d'orignaux et de cerfs de Virginie,
    • d'évaluer les connaissances des chasseurs en regard de la contamination de la plaie et leur perception du risque,
    • d'évaluer la pratique des bouchers en regard de la contamination de la plaie et leur perception du risque,
    • d'estimer l'exposition au plomb reliée à...
  • 16 octobre 2014

    L'acrylamide est une substance probablement cancérogène pour l'humain, qui a été classée hautement prioritaire par les ministres canadiens de la Santé et de l'Environnement. Il a été détecté dans les aliments pour la première fois en 2002. Depuis, quelques études de surveillance biologique de l'exposition ont été réalisées principalement à partir de mesures d'adduits à l'hémoglobine et, dans quelques cas, de mesures de biomarqueurs urinaires. Toutefois, aucune étude n'a été publiée à ce jour sur l'importance de l'exposition à l'acrylamide par l'alimentation dans la population canadienne. L'objectif général de ce projet était d'acquérir des données d'exposition à l'acrylamide auprès d'un groupe d'adolescents montréalais à partir de mesures de biomarqueurs, de vérifier le lien avec la...

  • 20 mai 2013

    En 2002, l’acrylamide, une substance cancérogène probable chez l’humain, a été détecté pour la première fois dans plusieurs types d’aliments cuits (EFSA, 2008). Cette substance peut se former dans les aliments d’origine végétale, en particulier les aliments riches en glucides et faibles en protéines, lors des processus de cuisson tels que la friture, la cuisson au four ou au gril et le rôtissage à des températures égales ou supérieures à 120°C (EFSA, 2008). En général, les croustilles de pommes de terre et les pommes de terre frites sont des aliments contenant de fortes teneurs en acrylamide, bien que les concentrations puissent varier considérablement d’un produit à l’autre. Becalski et al. (2003) ont...

  • 22 avril 2013

    Malgré la réduction de la carie au cours des 30 dernières années, diminution généralisable à tous les pays occidentaux, la carie dentaire demeure un important problème de santé publique qui affecte la grande majorité de la population québécoise. Le Québec est particulièrement touché par ce problème, l'état de santé buccodentaire de sa population étant moins bon que celui des autres provinces canadiennes. Les conséquences de la carie dentaire ne sont pas bénignes. En plus de la douleur et des infections, elle peut nuire à la mastication, à la nutrition, à l'apparence, au bien-être en général, à la productivité économique ainsi qu'à la qualité de vie et à la santé générale des personnes atteintes.

    La fluoration de l'eau pour améliorer la santé dentaire de tous...

  • 15 juillet 2010

    En juin 2009, le docteur François Desbiens, directeur régional de santé publique de l’Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale écrivait à monsieur Daniel Bolduc, alors directeur adjoint de la Direction des risques biologiques, environnementaux et occupationnels de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), en vue de demander l’assistance de l’INSPQ dans l’évaluation de l’état de santé de la population de Shannon.

    Cette demande faisait suite au dépôt de deux rapports, préparés pour le compte du Regroupement des citoyens de Shannon, au palais de justice de Québec. Ces rapports pourraient être utilisés dans une cause portée devant les tribunaux :

    1. Charbonneau, M. et Finkelstein, S. (2009). Rapport final : Expertise de...
  • 1 janvier 2009

    Le présent avis est rédigé afin de répondre à la demande que le docteur Henri Prud’Homme, coordonnateur de l’équipe Santé et environnement à la Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale adressait, le 27 novembre 2006, au docteur Marc Dionne, directeur scientifique de la Direction des risques biologiques, environnementaux et occupationnels de l’Institut national de santé publique du Québec. Il requiert le support conseil de l’Institut pour l’assister à la préparation d’un avis demandé par le maire de la municipalité de Shannon, monsieur Clive Kiley, relativement à une méthode de dépistage visant à identifier des cas de cancer qui seraient causés par une exposition environnementale au trichloroéthylène (TCE).

    Depuis quelques années, on a découvert que la...

  • 2 juin 2008

    Les Inuits du Nunavik sont exposés aux métaux et aux polluants organiques persistants (POPs) transportés du sud au nord par les courants marins et atmosphériques, et bioamplifiés dans les chaînes alimentaires de l’Arctique. Comme leur régime alimentaire traditionnel comporte d’importantes quantités de mammifères marins, de poissons et de gibier, les Inuits sont davantage exposés à ces contaminants que les populations vivant dans les régions du sud du Québec.

    Le mercure et le plomb affectent surtout le système nerveux et peuvent causer des déficiences intellectuelles, comportementales et motrices chez les enfants et les adultes...

  • 9 janvier 2008

    Les Inuits du Nunavik sont exposés aux métaux et aux polluants organiques persistants (POPs) transportés du sud au nord par les courants marins et atmosphériques, et bioamplifiés dans les réseaux alimentaires de l’Arctique. Comme leur régime alimentaire traditionnel comporte d’importantes quantités de mammifères marins, de poissons et de gibier, les Inuits sont davantage exposés à ces contaminants que les populations vivant dans les régions du Sud. Parmi ces contaminants, notons les POPs classiques – regroupant les polychlorodibenzo p-dioxines (PCDDs), les polychlorodibenzo-furanes (PCDFs), les biphényls polychlorés (BPCs) et les pesticides chlorés – et les POPs émergents, qui comprennent le perfluorooctanesulfonate (PFOS), les composés phénoliques halogénés (CPHs) et les retardateurs...

  • 9 janvier 2008

    The Inuit of Nunavik are exposed to metals and persistent organic pollutants (POPs) that are carried from southern to northern latitudes by oceanic and atmospheric transport and biomagnified in Arctic food webs. As the Inuit traditional diet comprises large amounts of tissues from marine mammals, fish and terrestrial wild game, the Inuit are more exposed to these contaminants than populations living in southern regions. Mercury and lead mainly affect the nervous system and can cause cognitive, behavioural and motor impairment in children and adults. The major health risk associated with cadmium is renal toxicity, whereas chronic exposure can also cause anemia, bone loss and cardiovascular disease. The objectives of this study, conducted within the framework of the Nunavik Inuit Health...

Pages

S'abonner à Pierre Ayotte