Danièle Donaldson

  • 12 septembre 2017

    Plusieurs emplois occupés par des travailleuses enceintes impliquent une exposition à des contraintes du travail, par exemple, la station debout prolongée, l’horaire et la durée du quart de travail, le soulèvement de charges ou la dépense énergétique engendrée par l’exécution des tâches. Les contraintes du travail, lorsque juxtaposées dans le cadre d’un même emploi, renvoient à la notion générale de charge globale.

    Cet avis scientifique résulte de l’analyse des connaissances scientifiques et des pratiques médicales entourant la charge globale de travail et son impact sur la grossesse. Il intègre également l’opinion de médecins désignés au Programme pour une maternité sans danger (PSMD), colligée en juin 2016 lors d’une formation et d’un exercice délibératif quant aux...

S'abonner à Danièle Donaldson