La résistance aux antituberculeux au Québec : 2007

Le Laboratoire de santé publique du Québec collige tous les résultats des épreuves de sensibilité auxquelles ont été soumis les isolats de bacilles tuberculeux pendant l'année civile afin de suivre l'évolution de la résistance aux antituberculeux au Québec.

Les deux souches de M. africanum, rapportées en 2007, ont été isolées d’un spécimen d’expectoration chez un patient de 23 ans d’origine malienne et d’une biopsie de placenta chez une patiente de 29 ans d’origine camerounaise. Ce sont les quatrième et cinquième cas documentés au Québec.

Le nombre total de cas de tuberculose en 2007 (n = 195) est le plus bas rapporté à ce jour, tout comme l’était celui de l’année précédente (n = 198). On observe une légère diminution du taux de souches résistantes (10,3 % en 2007 comparativement à 13,1 % en 2006), diminution associée à un taux de monorésistance à l’INH de plus de 40 % inférieur à celui de 2006). Un seul cas avec multirésistance (au moins INH-RIF) est rapporté pour la région 06-Montréal (tableau 2). Par contre, trois nouveaux cas, avec un profil de résistance multiple autre que celui associant INH-RIF, s’ajoutent pour 2007 alors qu’au cours des sept années antérieures un seul cas avait été signalé en 2002 et en 2004.

Nous vous présentons également un relevé de souches d’espèces d’origine animale, appartenant aussi au complexe M. tuberculosis, isolées au cours des 10 dernières années (tableau 3). Ces espèces peuvent causer la tuberculose chez l’homme mais le seul mode de transmission documenté est de l’animal vers l’homme, sauf en ce qui concerne M. bovis pour lequel de rares cas de transmisson nosocomiale interhumaine impliquant des patients infectés par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) ont été rapportés. La souche de M. bovis, identifiée en 2007, a été isolée de l’endomètre d’une patiente âgée de 83 ans et présentait, en plus de sa résistance naturelle au PZA, une résistance faible à l’INH.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-52452-6

ISBN (imprimé): 

978-2-550-52451-9

ISSN (électronique): 

1911-3080

ISSN (imprimé): 

1716-8902

Notice Santécom: