L'organisation des services de santé de première ligne : Portrait des services médicaux de première ligne à Montréal et en Montérégie : résumé

Le rapport sur l’organisation des services de santé de première ligne (Hamel, Pineault et al., 2007) s’inscrit dans une série de publications se rapportant aux résultats du projet de recherche. Il présente des données probantes et inédites sur l’organisation des services médicaux de première ligne. Les résultats y sont détaillés par région administrative et par territoire de Centres de santé et de services sociaux (CSSS).

Les données présentées proviennent d’une vaste enquête menée en 2005 auprès de l’ensemble des cabinets et cliniques médicales de première ligne des régions étudiées. Cet état de situation s’adresse tout particulièrement aux décideurs montréalais et montérégiens des milieux cliniques et administratifs ainsi qu’aux groupes de recherche, cliniciens et toutes personnes s’intéressant à l’organisation des services de santé de première ligne.

Dans la conjoncture actuelle, alors que d’importantes transformations sont imposées au système de santé québécois, ces données constituent des informations fort utiles. De plus, les collectes des données de cette étude ont été réalisées à un moment correspondant aux premières années d’implantation des Groupes de médecine de famille (GMF) et au déploiement des CSSS. Elles ont précédé l’implantation des premières Cliniques-réseau. Dans ce contexte, la période d’étude est considérée comme un temps « 0 » relativement à l’implantation des CSSS.

Les résultats de cette étude mettent en lumière certaines lacunes qui touchent la quasi totalité des organisations. Par exemple, le peu de ressources infirmières en première ligne ainsi que la pauvreté des technologies d’information apparaissent ici comme des lacunes à l’échelle du réseau de première ligne.

Enfin, il demeure que l’étude des formes organisationnelles qui émergent de l’agencement des différents attributs des organisations à partir des données dont nous disposons est essentielle, pour apprécier le plein potentiel de développement de la première ligne. Une première analyse des profils et des types d’organisation de première ligne a en effet révélé que les nouveaux modèles émergents comme les GMF possèdent beaucoup d’attributs organisationnels jugés souhaitables dans la littérature sur les services de première ligne (Pineault, Levesque et al., 2007). Elle révèle également que d’autres modes d’organisation se comparent avantageusement à ces nouveaux types émergents.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-51804-4

ISBN (imprimé): 

978-2-550-51803-7

Notice Santécom: